08 mars 2017
Projection du film "Surname Viet Given Name Nam"

Cycle : Rétrospective des films de Trinh T. Minh-ha

Surname Viet Given Name Nam (108 min, 1989), en anglais.

Le film, tout en choisissant de suivre les vies et l’histoire de femmes résistantes au Vietnam et aux USA, soulève des questions sur la politique de l’interview et du documentaire. 

Le film sera précédé d’une conférence de Trinh T. Minh-ha sur les féminismes des Suds, sur les liens entre féminismes et décolonisation, sur la mémoire et l’écriture de l’histoire des « oublié-e-s » à la fois dans ses productions littéraires et cinématographiques. 

Il sera suivi d’un débat avec Trinh T. Minh-ha.

Détails

Fondation Gulbenkian | 39 rue de la Tour Maubourg | 7507 Paris

8 mars 2017 | 19h

Inscription sur le site de la Fondation Gulbenkian

Ajouter à mon agenda

Partager
Rencontre

Rétrospective des films de Trinh T. Minh-ha

Dans le cadre de sa résidence et pour la première fois en France, une rétrospective de tous les films de Trinh T. Minh-ha est organisée, du 3 au 11 mars, au Collège d’études mondiales  (FMSH) et à la Fondation Gulbenkian, en collaboration avec la Villa Vassilieff. Chaque film est suivi d’un débat avec le public.  

La Chaire « Global South(s) » de Françoise Vergès au Collège d’études mondiales est à l’origine de cette invitation. Elle étudie la colonialité du pouvoir et les différentes formes de colonisation. Cette invitation prolonge d’action de la Chaire dans la valorisation des pratiques visuelles qui interrogent des formes hégémoniques de narration et de visualisation.  

Biographie de Trinh T. Minh-ha 

Née au Vietnam, réalisatrice, écrivain, théoricienne du féminisme, artiste et professeure aux départements de « Gender and Women’s Studies » et « Rhetoric »  à l’université de Berkeley, Trinh T. Minh-Ha est connue internationalement pour ses films, ses installations artistiques et ses écrits. Lauréate de nombreux prix et de bourses pour son travail, les films de Trinh T. Minh-Ha ont fait l’objet de nombreuses rétrospectives à travers le monde. Son livre Women, Native, Other : Writing Postcoloniality and Feminism (1989) est désormais un classique de la littérature féministe décoloniale, enseigné dans les universités.

Bibliographie de Trinh T. Minh-ha 

  •  Lovecidal : Walking with the Disappeared, 2016.
  •  D-Passage. The Digital Way, 2013.
  • Vernacular Architecture of West Africa, avec Jean-Paul Bourdier, 2011
  •  Elsewhere, Within Here. Immigration, Refugeeism and The Boundary Event, 2010.
  •  Bodyscapes avec Jean-Paul Bourdier, 2007
  •  The Digital Film Event, 2005
  •  Secession, 2005
  •  Cinema Interval, 1999.
  •  Drawn from African Dwellings avec Jean-Paul Bourdier, 1996
  •  Framer Framed, 1992.
  •  When the Moon Waxes Red. Representation, Gender and Cultural politics, 1991.
  •  Out There: Marginalisation in Contemporary Culture avec Cornel West, R. Ferguson & M. Gever, 1990.
  •  Women, Native, Other : Writing Postcoloniality and Feminism, 1989.
  •  En minuscules, poème, 1987.
  •  African Spaces - Designs for Living in Upper Volta avec Jean-Paul Bourdier, 1985
  •  Un art sans œuvre, 1981

Projections et rencontres

Dans le cadre de sa résidence et pour la première fois en France, une rétrospective de tous ses films est organisée, entre le 3 et le 11 mars, au Collège d’études mondiales/FMSH et à la Fondation Gulbenkian.
Chaque film est suivi d’un débat avec le public. Projections (inscriptions obligatoires en suivant les liens) :

ENTREE LIBRE, INSCRIPTIONS OBLIGATOIRES : formulaire

Image principale : 
Sous-titre : 

"Travailler sur le fil : Image, son, texte"

Responsables : 
Rubrique (Parent) : 
Projets soutenus
Programmes : 
Global South(s)
Site Type : 
Pôles : 
Disciplines : 
Imported : 
Focus : 
Programme Trinh T. Minh-ha
"L'histoire de ma grand-mère", de Trinh T. Minh-Ha
Projet Terminé : 
Type de contenu : 
nouveau contenu
Language : 
fr

Voir aussi