26 mars 2021

L’attitude des élites économiques chinoises sur la réforme politique

Séminaire | Vendredi 26 mars

L’évolution économique et politique de la Chine arrive à un moment crucial de son histoire. Aucun signe ne s’est manifesté de la part des autorités chinoises pour entamer une réforme politique afin de répondre aux exigences d’une société, de plus en plus différenciée suite à la modernisation de ces dernières décennies. Cette réforme est pourtant nécessaire pour la Chine afin de franchir une étape décisive dans la construction de sa modernité. La réussite actuelle du contrôle de la pandémie se basant sur des méthodes autoritaires ne peut dissimuler certains défauts fondamentaux du régime qui pourraient à long terme être causes de graves crises menaçant l’avenir du pays, la stabilité régionale et même mondiale. 

Après avoir consacré notre séminaire durant deux années (2017-2019) au modèle économique chinois, nous avons entamé une discussion sur le modèle politique chinois à partir de l’année 2019-2020. A présent, nous allons poursuivre cette discussion en y ajoutant certaines analyses sur la géopolitique de la Chine actuelle, partant du constat d’un lien entre l’évolution politique chinoise interne et celle de son rapport avec l’environnement international.  

Nous essayons d’inviter les meilleurs chercheurs du monde dans ces domaines, surtout les chercheurs chinois, pour aborder les différents thèmes concernés. La présentation des chercheurs chinois est toujours une priorité particulière de notre séminaire, car à ce moment important de l’histoire, les analyses de ces chercheurs et acteurs du changement de la Chine contemporaine, peuvent nous fournir des informations précieuses, à partir d’une perspective interne, plus qu’une simple observation externe. 

Pour cette première séance, nous accueillons M. CHEN Tianyong, un entrepreneur à succès, pour partager son regard sur l’attitude politique de la classe des hommes d’affaires chinois, leur perspective sur l’évolution politique de la Chine. A ce propos, nous disposons de peu d’information et les recherches restent rares. Cette bourgeoisie chinoise renaissante depuis la réforme et l’ouverture jouera-t-elle un rôle dynamique à l’avenir dans la transformation politique chinoise ? Quelles sont les similitudes et les différences par rapport à la précédente bourgeoisie des premières décennies du siècle dernier, celle de l’« âge d’or », si nous reprenons le terme utilisé par Marie-Claire Bergère dans son étude classique (L’âge d’or d’une bourgeoisie chinoise 1911-1937) ? La campagne actuelle menée par le pouvoir de Xi pour borner l’influence de cette classe et réduire son champ d’activités signifie-t-elle un nouveau tournant dans sa relation avec le régime qui connait un revirement politique de plus en plus autoritaire depuis ces dernières années ? Avec un siècle d’intervalle, de manière cyclique, le sort malheureux que la vieille classe d’affaire a autrefois connu s’imposera-t-il une fois de plus à cette nouvelle classe d’affaires ? Les hommes d’affaires voudraient-ils transformer une partie de leurs ressources en ressources politiques pour briser ce destin et changer celui de la Chine ? Nous espérons trouver certaines réponse à travers cette présentation et ouvrir ce questionnement pour les années à venir.

Détails

Séminaire en ligne

Vendredi 26 mars 2021
18h - 20h

Inscription

Ajouter à mon agenda

M. CHEN Tianyong est un ancien avocat et juge à Zhejiang. Il est actuellement entrepreneur à Shanghai. Ces dernières années, il s'est rendu célèbre du grand public et du milieu des affaires par ses écrits analytiques sur l'économie et la politique chinoises actuelles.

Partager
Séminaire

Voir aussi