Sara Guindani

Directrice adjointe du Pôle International de la FMSH
Responsable du programme Politiques des images (2015-2018)

Sara Guindani est philosophe, psychologue clinicienne et psychanalyste.

Après avoir soutenu sa thèse en philosophie en co-tutelle entre l’Université Paris 1 et l’Université de Milan, elle a enseigné l’esthétique et la philosophie de l’art à l’Université Paris 1 et à l’Université Paris 8. Ses recherches portent sur arts, philosophie et psychanalyse et notamment sur le rapport entre image et écriture dans le processus remémoratif. Elle a travaillé en ce sens sur l’œuvre de Marcel Proust et sur l’influence que celle-ci a eu sur la pensée philosophique contemporaine (Merleau-Ponty, Deleuze, Barthes). La proximité de ses recherches théoriques avec les thématiques abordées par la psychanalyse l’a poussée à se consacrer à un parcours clinique devenant psychologue clinicienne et psychanalyste. Dans ce cadre, elle pratique le psychodrame analytique en hôpital de jour.

Elle a traduit du Français à l’Italien plusieurs essais de philosophie et de théorie de l’art, parmi les auteurs nous rappelons : André Chastel, Louis Marin, Georges Didi-Huberman.

Parmi ses publications :

Ouvrages :

  • Lo stereoscopio di Proust. Pittura, fotografia e fantasmagoria nella Recherche (Milan, 2005)
  • (Co-direction) Jacques Derrida, la dissémination à l’œuvre (Paris, 2020)
  • (Co-direction) Effetti di verità: documenti e immagini tra storia e finzione (Rome, 2016).

Articles :

  • « From Transparency to ‘Trumparency’ », in Post-Truth, Philosophy and Law (New-York, 2019).
  • « El Ver, Jacques Derrida. Fotografía y tiempo de fantasmas », in Cuaderno Gris : Jacques Derrida 1967-2017 (Madrid 2019).