PAVE | Prévenir l’extrémisme violent grâce à la résilience communautaire

Projet de recherche international Horizon 2020

Résumé 

Les efforts pour résoudre le problème de l’extrémisme violent reposent souvent sur des stratégies inadéquates qui peuvent alimenter l’extrémisme. Pour remédier à ces insuffisances, le projet PAVE, financé par l’UE, vise à faire progresser les connaissances factuelles sur l’extrémisme violent au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et dans les Balkans occidentaux. Pour y parvenir, le projet analysera les moteurs et les contextes de l’extrémisme violent, en se concentrant sur les facteurs de vulnérabilité de la communauté face aux schémas idéologiques et comportementaux de radicalisation. Il évaluera également la pertinence et l’efficacité des initiatives de prévention contre l’extrémisme violent, comme les mesures visant à renforcer la résilience communautaire. Le projet fournira un aperçu de la prévention de l’extrémisme violent entre l’Union européenne et les pays voisins.

Le projet

Le nouveau projet de recherche européen H2020 PAVE (Preventing and Addressing Violent Extremism through Community Resilience in the Balkans and MENA) interroge la question globale de la radicalisation, de ses racines et de ses facteurs de développement. En s'appuyant sur une évaluation comparative de communautés présentant des paramètres de vulnérabilité ou de résilience à la violence, les 13 institutions partenaires développeront des propositions concrètes afin d'informer les citoyens et les décideurs des régions étudiées et au-delà. Au cours des trois prochaines années, le consortium recevra un financement de 3 millions d'euros de la part du Programme Cadre de l'Union européenne Horizon 2020.

Face au développement  du radicalisme et de l'extrémisme violent en Europe et dans le monde, des stratégies politiques communes et des mesures de prévention efficaces doivent être définies. Il semble particulièrement pertinent d’analyser les contextes locaux, régionaux et nationaux et les dynamiques transnationales de l'extrémisme violent en Europe et dans les pays es voisins afin d'en tirer des leçons concrètes pour la Politique de Sécurité et de Défense Commune en Europe et la portée croissante de ses engagements extérieurs.

Fondé sur une approche inter-régionale et participative, le projet de recherche PAVE entend approfondir les connaissances factuelles et empiriques sur  l'extrémisme violent dans les régions du Moyen-Orient, du Maghreb et des Balkans Il s’emploiera à renforcer les capacités d’action des décideurs politiques et responsables communautaires afin de favoriser la mise en place d'une politique de prévention efficace entre l’Union européenne et son voisinage. Ce projet prévoit de réaliser des études empiriques dans des villes sélectionnées dans 4 pays des Balkans (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Macédoine du Nord, Serbie) et 3 pays du Moyen-Orient et Maghreb (Tunisie, Liban, Irak). Elles donneront lieu à une analyse exhaustive des différences et similarités entre ces régions et des motifs pouvant expliquer ces divergences. Un intérêt particulier sera porté à l'évaluation d'initiatives et mesures préventives existantes pour accroître la résilience des communautés dans les quatre domaines suivants :

  • l’interface entre les extrémismes religieux, politique et ethnique/sectaire ;
  • l’interaction entre les institutions religieuses et les institutions étatiques ;
  • les narratifs on-line et offline sur la (dé)radicalisation ;
  • les interactions transnationales, y compris les impacts sur et en provenance de l’Europe

“Alors que les moteurs de l'extrémisme violent peuvent découler d’un contexte particulier, les facteurs qui rendent les communautés résilientes peuvent être similaires dans plusieurs régions" indique la coordinatrice du projet, Dr Véronique Dudouet de la Fondation Berghof. “Avec PAVE, nous avons pour ambition de couvrir les lacunes dans la recherche comparative tout en développant une approche interdisciplinaire et une interaction soutenue entre différents champs scientifiques.”

Au cours des trois années du projet, l’équipe de recherche interdisciplinaire proposera des outils de formation innovants et des recommandations visant à étayer l’influence des agents de résilience communautaire (y inclus les leaders religieux, les maires, les éducateurs, les organisations de la société civile, les femmes et les enfants). L’équipe travaillera à un apprentissage mutuel de bonnes pratiques parmi les parties prenantes, responsables communautaires, décideurs politiques et le grand public dans l’Union européenne, le Moyen-Orient, le Maghreb et les Balkans.

Le consortium PAVE comprend des partenaires de 12 pays différents. Ils se réuniront les 19-20 février à Berlin pour lancer officiellement le projet.

La FMSH assurera la coordination du Work Package sur les interactions entre les institutions religieuses et les institutions étatiques (dynamiques et perspectives comparatives entre les différentes institutions religieuses, légales et illégales et de toutes religions, et les institutions nationales, régionales et internationales). La FMSH supervisera également avec l’AUB les recherches menées au Liban.

L’équipe de la FMSH sera dirigée par Marie Kortam, chercheure associée à la FMSH et l'Institut français du Proche-Orient (Ifpo), Beyrouth, Liban.

Information clés du projet

Titre : PAVE – Preventing and Addressing Violent Extremism through Community Resilience in the Balkans and MENA
Début du projet : 1 février 2020
Durée : 36 mois
Budget : 2,999,651.25 €
Coordinateur : Fondation Berghof, Germany
Site internet : https://www.pave-project.eu/

Partenaires du projet

  • American University of Beirut, Lebanon
  • Berghof Foundation Operations gGmbH, Germany
  • EURICE – European Research and Project Office GmbH, Germany
  • Finn Church Aid, Finland
  • Fondation Maison des sciences de l’homme, France
  • Fundación Euroárabe de Altos Estudios, Spain
  • Hellenic Foundation for European and Foreign Policy, Greece
  • Kosovar Centre for Security Studies, Kosovo
  • Open Think Tank, Iraq
  • Sfax University, Tunisia
  • Trinity College Dublin, Ireland
  • University of Sarajevo, Bosnia and Herzegovina
  • Uppsala University, Sweden

 

Contact

Coordination de projet :
Berghof Foundation
Téléphone : +49 30 84415485
E-Mail : press@berghof-foundation.org

Equipe FMSH :
Marie Kortam
E-Mail : marie.kortam@msh-paris.fr

 

Le projet PAVE a recu des financements du programme de recherche et d'innovation de l'Union européenne Horizon 2020. Convention 870769.