Plateforme internationale sur le Racisme et l’Antisémitisme

Les métamorphoses contemporaines du racisme, de l’antisémitisme et de l’antiracisme

La Plateforme internationale sur le Racisme et l’Antisémitisme (PIRA) vise à analyser les formes actuelles de racisme et d’antisémitisme dans le monde. Contrairement aux prédictions annonçant leur déclin après la prise de conscience de ce qu’avait été la Shoah, et dans le contexte de la décolonisation, ces phénomènes se sont renouvelés, métamorphosés. Le racisme a continué à sévir sous des modalités tout à fait anciennes, mais aussi de façon institutionnelle et systémique, ou encore sous la forme de variantes dites « culturelles » ou « différentialistes », elles-mêmes en appui sur cette idée qu’une différence de culture produirait l’incapacité à s’adapter aux valeurs et principes propres aux sociétés occidentales. Au même moment, l'antisémitisme s'est renouvelé avec le négationnisme, puis le thème du "Shoah business", mais aussi avec les attentats et autres actes violents. Les vecteurs du racisme et de l’antisémitisme ont changé également : à côté de formes classiques, la haine et le rejet de l’autre sont à l’œuvre désormais sur les réseaux sociaux et dans des algorithmes. Dans un moment de poussée identitaire et de concurrence des victimes, les préjugés racistes et antisémites se développent jusque dans certains groupes de défense des minorités. Ce sont ces recompositions que la plateforme entend étudier avec le souci d’éclairer l’action face au racisme et à l’antisémitisme, publique comme privée.

La recherche contemporaine est très soucieuse de penser les grands problèmes globalement, à l’échelle de la planète, tout en développant des travaux comparatifs qui tiennent compte des différences nationales. La question raciale n’est pas la même, par exemple, en Europe, d’où a procédé la colonisation, elle-même suivie d’une dé-colonisation parfois sanglante, et où souvent les migrants d’aujourd’hui sont les enfants des colonisés d’hier, et aux Etats-Unis, où la question noire, depuis la traite négrière et l’esclavage jusqu’au suprématisme blanc actuel en passant par les lois Jim Crow, est au cœur de la fondation de la société et de la nation. De même, l’antisémitisme est nettement plus associé à la haine de l’Etat d’Israël en Europe occidentale, et tout particulièrement en France, que dans d’autres pays où l’on peut tout à la fois détester les Juifs, et être en faveur de l’Etat hébreu. La plateforme PIRA s’inscrit résolument dans une perspective où les chercheur « pensent global » tout en s’intéressant à démultiplier les comparaisons internationales.

Une chose est d’analyser le racisme et l’antisémitisme, une autre, complémentaire, est de réfléchir aux conditions permettant de toujours mieux les affronter et d’avoir un impact bénéfique sur la société. La plateforme PIRA développera des travaux qui permettent notamment de faire le point sur l’action et les acteurs de l’anti-racisme, y compris sur un mode collaboratif, avec ces acteurs, mais sans jamais se substituer à eux ; elle examinera les conditions les plus favorables à la diversité, l’équité et l’inclusion sociale et culturelle.

Lancée en mars 2019 en présence notamment des ministres de l’Education (Jean-Michel Blanquer) et de l’enseignement supérieur et de la recherche (Frédérique Vidal), la Plateforme internationale sur le Racisme et l’Antisémitisme est placée sous la responsabilité de Philippe Portier (EPHE) et Michel Wieviorka (FMSH). Elle héberge des projets de recherche internationaux et nationaux, développe des liens étroits avec le système éducatif et le tissu associatif, travaille avec des acteurs engagés, ONGs, associations, syndicats, mutuelles, fondations, ainsi qu’avec la puissance publique, et diffuse largement les connaissances autour de ces questions.

 

Activités de recherche envisagées

  • État des lieux de la question

Comment qualifier le racisme et l’antisémitisme aujourd’hui, et quels sont les acteurs de la recherche sur ces questions et sur la lutte contre le racisme et l’antisémitisme ? La plateforme lancera plusieurs appels à projet pour des rapports de synthèse sur l’état de la recherche au niveau du monde entier, ainsi que sur la cartographie des acteurs agissant face au racisme et à l‘antisémitisme sur le terrain. Elle y trouvera la matière ou la base pour des travaux comparatifs.

  • Enquêtes

Comment s’opère la lutte contre le racisme et l’antisémitisme ? Qui lutte ? Des enquêtes seront conduites, d’abord en France, sur le rôle des associations antiracistes, des mouvements décoloniaux, des enseignants, des futurs enseignants en cours de formation et sur les effets de certaines actions auprès des publics scolaires. Là aussi, la recherche pourra servir de base à des travaux comparatifs internationaux

Ce séminaire commencera à fonctionner en janvier 2020, il sera un lieu de réflexion générale et globale avec une forte ambition théorique. Les axes de recherche qu’il envisagera en priorité porteront notamment sur les liens entre racisme et religion, les différentes formes d’antisémitisme selon les continents ou encore sur l’épistémologie de la comparaison des racismes dans le monde.

  • Colloques ponctuels sur des sujets identifiés

Des colloques seront organisés sur différents thèmes jusqu’ici insuffisamment étudiés : par exemple, racisme et intelligence artificielle, muséographie sur le racisme, les idéologies racialistes et les mouvements racistes.

  • Working papers

Des documents scientifiques, rédigés par des chercheurs sur des sujets ciblés, permettront la diffusion sans délai des recherches menées au sein de la plateforme, en pré-publication.

Partenaires

Cette plateforme est co-portée par l’École Pratique des Hautes Études (EPHE) et la Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH).

Avec le soutien de

 

Coordination

Régis Meyran
Neli Dobreva

Chercheurs associés

Prochain événement

Histoire de la notion de race en France

4 mars 2020

Quatrième séance du séminaire Racisme et antisémitisme : perspectives globales, nationales et locales par Olivier Dutour (EPHE) et Régis Meyran (Université Paris-Descartes)

Focus

Racisme et antisémitisme : perspectives globales, nationales et locales

Séminaire de recherche 2020
Le séminaire de la Plateforme international sur le Racisme et l’Antisémitisme (PIRA) entend aborder le racisme et l’antisémitisme comme des phénomènes à la fois globaux, nationaux et locaux, et résultant de nombreuses métamorphoses et évolutions historiques. Les anciennes formes...