06 juin 2019

Eric Lair | La Colombie entre guerre et paix : (dis)continuités de la violence des guérillas et des paramilitaires

Séminaire Violence et sortie de la violence | jeudi 6 juin

Les accords de paix conclus en 2016 entre le gouvernement du Président Juan Manuel Santos et la guérilla des Forces Armées Révolutionnaires de Colombie - Armée du Peuple (FARC-EP) constituent un événement historique. Ils font écho aux différentes négociations qui ont été conduites à partir de la décennie 1980 avec la plupart des factions illégales, alliées ou opposées à l’État, pour trouver une issue à la guerre en Colombie. Les accords ont ouvert la perspective d’une paix durable après plus d’un demi-siècle d’insurrection des FARC-EP. Comme jamais auparavant, ils ont été relayés par un élan international en faveur de la fin des hostilités suscitant d’innombrables attentes.

Toutefois, la paix avec les FARC-EP n’a pas été sans générer des phénomènes de polarisation et de résistance dans la société colombienne. Les termes des accords ont été rejetés par referendum avant d’être modifiés puis examinés au Parlement sur fond de tensions politiques et juridiques. Le texte approuvé sous contrôle constitutionnel est aujourd’hui mis à l’épreuve dans les faits. Il se heurte au non-respect voire à la dénonciation de certains engagements pris par les signataires. Il est également confronté à d’importantes demandes en matière de justice ou encore à des attentes mémorielles croissantes pour les crimes commis. Enfin, il fait face aux vicissitudes du retour à la vie civile de la guérilla. Ces défis illustrent les difficultés de la construction de la paix au-delà des textes a fortiori dans une configuration de guerre prolongée entre de multiples protagonistes.

En effet, la Colombie connaît un contexte de guerre et de paix qui ne se limite pas aux négociations avec les FARC-EP. La conjoncture s’insère dans des problématiques complexes associées au passé.  Elle invite à un regard croisé sur d’autres événements majeurs comme les accords souscrits au cours des années 2000 entre le pouvoir officiel et les organisations paramilitaires fédérées sous la bannière des Autodéfenses Unies de Colombie (AUC). En lutte contre les guérilleros, les paramilitaires ont marqué la guerre et la paix dans le pays. Tous les belligérants ont contribué, avec des nuances selon les cas, à des (dis)continuités de la violence alors que des membres des AUC et des FARC-EP ont repris ou n’ont jamais abandonné la voie des armes.

Cette communication propose ainsi de réfléchir sur les transitions incertaines de la guerre à la paix selon une approche comparative. La Colombie s’accommode mal de la figure du "post-conflit". Elle incarne plutôt une forme d’hybridation où l’ordre et le désordre ne sont pas antinomiques. Pour essayer de comprendre la situation, il s’agit ici de s’intéresser aux violences des guérillas et des paramilitaires en privilégiant les FARC-EP et les AUC sans occulter l’influence de l’État qui, en dépit de faiblesses souvent décriées, s’affirme constamment entre les frontières de la guerre et la paix.

Une préoccupation centrale animera les analyses : comment caractériser les dynamiques, les modalités et les imaginaires de la violence ?

 

Détails

Séminaire Violence et sortie de la violence

Jeudi 6 juin
17h30 - 19h30

Salle A3-35
FMSH | 54, bd Raspail, Paris 6

Sur inscription

Séance en anglais

Ajouter à mon agenda

Politologue, Éric Lair est enseignant et coordinateur de recherche au Centre d’Études sur les Conflits et la Paix de l’Université du Rosaire à Bogota. Il se consacre, depuis plus de vingt ans, aux évolutions de la guerre en Colombie qui a donné lieu à divers processus de sortie de la violence. Il a réalisé de nombreux entretiens en particulier dans les rangs des groupes armés non-étatiques. Ses travaux actuels portent sur les trajectoires des (ex-)paramilitaires, longtemps aux prises avec les guérillas, dans la région Caraïbe parmi des populations indiennes et afro-descendantes.

Il a notamment publié : (en coédition avec Gonzalo Sánchez) Violencias y estrategias colectivas en la región andina, IFEA-IEPRI-Norma; "La Colombie entre guerre et paix", Politique Étrangère ; "Colombia : una guerra contra los civiles", Colombia Internacional ; "Colombia’s internal armed conflict", Princeton University - PLAS Cuadernos ; "La guerre en Colombie à la croisée des chemins", Géopolitique ; (en collaboration avec Idaly Barreto, José-Manuel Sabucedo, Amalio Blanco, et. al.), "Rhetoric, political ideology and the peace process in Colombia", Studies in Conflict and Terrorism.

 

 

Partager
Séminaire

Séminaire Violence et sortie de la violence

À la suite des attentats de 2015, la FMSH a mis en place la Plateforme Violence  et  sortie de la violence qui compte deux Observatoires, le premier consacré aux phénomènes de radicalisation, le second à la prévention et à la sortie de la violence. Le séminaire international commun aux deux observatoires assure une vie intellectuelle exigeante et constitue un lieu de rencontres entre l’univers de la recherche et celui de l’action.  
Pour la quatrième année consécutive, le séminaire poursuit l’invitation de chercheurs de renommée internationale pour approfondir la compréhension des phénomènes de violence et faire de la sortie de violence un domaine de recherche à part entière.
Le  programme 2018-2019 se concentre notamment sur les processus décisionnels, les mécanismes de pouvoir et le rôle d’acteurs politiques dans la négociation, voire l’échec dans la gestion de crises politiques et/ou humanitaires. Dans cette perspective, il est prévu l’invitation au séminaire d’acteurs publics ayant participé à la décision d’engager ou non les moyens de la violence d’État, à la gérer puis à en cesser l’usage.

Quelques questions traverseront les séances :

  • De quelles informations disposiez-vous au moment de la prise de décisions auxquelles vous avez participé lors de crises passées ?
  • Quels services ou quelles administrations vous ont semblé avoir la perception la plus juste de la situation ?
  • Des analyses d’experts et/ou d’universitaires vous ont-t-elles été utiles ? Selon quelles formes vous sont-elles parvenues ?
  • Comment ont fonctionné selon vous les mécanismes décisionnels d’engagement des moyens de l’État (police, gendarmerie, armées, moyens de renseignement) ?
  • Comment entame-t-on des négociations de sortie de crise avec des acteurs armés ?

Le  séminaire  respectera les principes du Chatham House lors de la venue d’acteurs politiques.

Les séances du séminaire se tiendront dans la salle A3-35, de 17h30 à 19h30, au 54 bd Raspail 75 006 Paris, sauf cas exceptionnel.
Séminaire sur inscription : inscription.seminaire@msh-paris.fr (inscription automatique par l’envoi d’un mail)

 


PROGRAMME

Jeudi 11 octobre 2018
Maria Emma Wills | « Les femmes, la guerre et le processus de paix. Le cas colombien »

Jeudi 8 novembre 2018
Louis Gautier | Décider sous le choc : préparation des décisions et gestion de crise, le cas des attentats du 13 novembre 2015

Jeudi 22 novembre 2018
Hubert Védrine | S'informer pour décider : quel rôle joué par la recherche pour la prise de décisions dans des crises internationales?

Jeudi 6 décembre 2018
Jacques Sémelin | Autour de son dernier ouvrage La survie des juifs en France. 1940-1944 (séance exceptionnelle à Toulouse)

Jeudi 20 décembre 2018
Jean-François Bayart | Violence et religion dans le champ africano-français

Jeudi 10 janvier 2019
Général Henri Bentegeat | La décision politique d’engager la force armée en temps de crise

Jeudi 31 janvier 2019
Benjamin Stora | France - Algérie : une impossible sortie de guerre ?

Jeudi 7 février 2019
Michel Foucher | Chercheurs et décideurs : assurer sans inspirer ?

Jeudi 14 février 2019
Sandrine Lefranc | Des procès rwandais à Paris, résonances locales d'une justice globale

Jeudi 21 février 2019
Amiral Pierrick Blairon | Retour d'expérience sur la décision politique en temps de crise

Jeudi 14 mars 2019
Kevin Mc Donald | Radicalisation/Déradicalisation. Sociologie d'une expérience

Jeudi 21 mars 2019
Jean-Claude Cousseran | Retour d'expérience sur la révolution iranienne

Jeudi 28 mars 2019
Alain Juillet | La gestion de crise face à la violence sociale, politique ou militaire: nécessité de l'information pour la prise de décision et l'ouverture du dialogue

Jeudi 11 avril 2019
Angela Muvumba-Sellstrom | How diplomatic interventions shape rebel behavior

Jeudi 9 mai 2019
Victoria Sanford | Anthropological Methods for Documenting Human Rights Violations and Genocide

Jeudi 23 mai 2019
Veena Das | Sexual Violence: The Crisscrossing of the Spectacular and the Ordinary

Jeudi 6 juin 2019
Eric Lair | La Colombie entre guerre et paix: (dis)continuités de la violence des guérillas et des paramilitaires

 

En savoir +


Retrouvez toutes les séances passées du séminaire

 

Thèmes de recherche : 
Image principale : 
Sous-titre : 

Découvrez le programme 2018/2019

Rubrique (Parent) : 
Recherche
Programmes : 
Plateforme Violence et sortie de la violence
Site Type : 
Pôles : 
Imported : 
Focus : 
Le séminaire Violence et sortie de la violence en vidéo
Projet Terminé : 
Type de contenu : 
contenu modifié
Language : 
fr
Type de programme : 
Séminaire

Voir aussi