du 17 au 19 avril 2019

Violence et sortie de la violence

Colloque international | du 17 au 19 avril

Violence et sortie de la violence en Afrique méditerranéenne et subsaharienne

L’Afrique méditerranéenne et subsaharienne concentre des épisodes d’extrême violence et des sources potentielles de conflits et de bouleversements géopolitiques. Le défi du présent colloque est d’étudier ces violences, entre ancrages locaux et formes globalisées, ainsi que les processus qui permettent d’en sortir. Les bouleversements en Lybie, au Mali, en Syrie ou au Nigéria sont autant de causes majeures d’instabilité ayant pour caractéristiques notables l’émergence de groupes armés et le développement des flux illicites, sur fond de porosité des frontières. Ils donnent la mesure des facteurs d’embrasement et du niveau de l’insécurité régionale. Mais c’est aussi dans ces configurations variées que peuvent être développées des pratiques de sortie de la violence, tant au niveau local qu’au niveau régional. Ce colloque ambitionne de réaliser des analyses croisées de ces situations, en Afrique méditerranéenne et subsaharienne où il importe trop souvent de déterminer comment la violence se noue au religieux. Il s’agira de déconstruire des phénomènes complexes, tant par leur densité historique et le caractère fluctuant de leurs enjeux géopolitiques, que par les ambiguïtés sémantiques qui servent à les caractériser – autant de traits qui rendent plus délicats à penser les processus concrets de sortie de la violence.

La Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH, Paris) et la chaire « Cultures, sociétés et faits religieux » de l’Université internationale de Rabat (UIR, Rabat) souhaitent que ce colloque soit le lieu de rencontre de sociologues, d’anthropologues, de théologiens, d’historiens, de politologues, de psychologues, de philosophes, mais aussi d’acteurs institutionnels ou de la société civile. Ces rencontres contribueront au développement de la seconde édition du Panel international sur la sortie de la violence (IPEV) lancé par la FMSH, et qui se poursuivra jusqu’en 2021.

Ces approches croisées permettront de mieux saisir les sources et modes de fonctionnements des discours violents ou identitaires et des pratiques violentes elles-mêmes. Rien ne devrait être laissé de côté dans nos analyses et nos débats : textes religieux, contextes sociopolitiques, liens entre politique et religieux… Les religions ne seront pas étudiées seulement comme instruments des acteurs violents, mais comme sources d’une diversité théologique et spirituelle pouvant faire barrage à la récupération idéologique et au fanatisme. Théologies politiques, éthiques de la non-violence, dynamiques de paix et de réconciliation seront au cœur de cette manifestation scientifique ouverte sur les champs politique, social, culturel et cultuel.

Le Maroc, sis entre l’Afrique, l’Europe et le monde arabe, est bien à la croisée des cultures, des religions et des problématiques et tensions du monde contemporain. Le choix d’ancrer ce colloque international à Rabat offre un cadre idéal pour mobiliser des intellectuels de différents horizons scientifiques, culturels ou religieux, et penser ainsi des défis épistémologiques et sociétaux majeurs.

Programme


En savoir +

Détails

Colloque international

Mercredi 17 avril
Jeudi 18 avril
Vendredi 19 avril

Université internationale de Rabat
Parc Technopolis Rabat-Shore, Rocade Rabat-Salé - 11 100 Sala el Jadida

Entrée libre

Ajouter à mon agenda

Colloque organisé par la Fondation Maison des sciences de l'homme et chaire « Cultures, sociétés et faits religieux » de l’Université internationale de Rabat.
En partenariat avec la Carnegie Corporation of New York, le Commissariat Général à l’Égalité des territoires, UNIMED, Rabita Mohammadia des Oulémas, Interfaith & Peacebuilding Research and training Center, le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger, l'Ambassade de France au Maroc, l'INDH, l'IRD et le Centre Jacques Berque.

Partager
Colloque