du 06 au 07 décembre 2018

ANR SOV | Workshop Toulouse

PROGRAMME

Jeudi 6 décembre 2018

9h30 | Accueil café

10h-11h | Introduction du Workshop
Avec Sabrina Melenotte, Yvon Le Bot, Jérôme Ferret

Retour sur le thème structurant original de cette recherche collective : les sorties de la violence
Informations générales et point sur la dissémination
Annonce des thèmes transversaux émergents à travailler collectivement

 

11h15-13h | Thème 1 : Justice, procès, policing
Intervenants : William O’Neill, André Guichaoua, Sylvain Antichan, Marie-Christine Doran

Discussion collective
Justice et procès :

  • révélateurs des dynamiques de sorties de la violence, de la capacité de résilience des sociétés, des capacités de mobilisations victimes (disparus, victimes des attentats, etc…)
  • comme méthodologie : analyse de réseaux, des dynamiques émotionnelles de groupes violents

 

15h-17h | Thème 2 : Matérialité et usages politiques de la (non-)violence : mémoire, esthétique et politique (proposition qui inclut la question artistique, la sortie de violence et le passage à l’acte)
Interventions : Luis Velasco-Pufleau, Luis López, Sabrina Melenotte, Jeanne Teboul, Michel Wieviorka, Romain Huët

Discussion collective
Thème émergent : représentations quantifiées, perceptions sociales de la violence et de sa sortie

 

17h30-19h | Conférence FMSH MSHS-T de Jacques Semelin, autour de son dernier ouvrage La survie des juifs en France. 1940-1944

20h | Dîner en ville

 

Vendredi 7 décembre 2018

9h30 | Accueil café

10h00 - 12h30 | Thème 3 : dynamiques familiales, réseaux et processus entrées/non entrées/ sorties de violence
Interventions : Alfonso Perez Agote pour le Pays Basque, Bruno Domingo sur la radicalisation religieuse dans le sud de la France, Farhad Khosrokhavar, Bartolomeo Conti, Ricardo Peñaranda pour la Colombie, Michel Wieviorka

Discussion collective
Thèmes :

  • dynamiques familiales, réseaux et (non-) combattants : portraits, figures de combattants et non-combattants (djihadistes, moudjahidines, narcos, etc. mais aussi résistants, déserteurs, non-violents, repentis, etc…)
  • Quelle transmission de la violence dans les familles et groupes affectifs ?
  • Quelle gestion de la mémoire violente dans les histoires familiales?
  • Contrôle social parental et jeunesses immigrées

14h30-16h30 | Thème 4 : Intelligences locales et régulations infra-sociales de la violence
Interventions : Plateforme Radicalités et Régulations de la MSHS T, acteurs locaux partenaires de la Plateforme

Discussion collective
Échanges avec :

  • des acteurs locaux de sorties de violence, régulateurs, initiateurs de politiques publiques, travailleurs sociaux…
  • de deux doctorants travaillant sur les régulations religieuses locales et les possibles sorties de la violence

 

En savoir +


Partager
Atelier