Résultats | Appels à projets 2018

Découvrez les projets retenus par thématiques

Le pôle Recherche & prospective de la Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH), apporte son soutien à la mise en œuvre de projets dédiés à des thématiques novatrices en sciences humaines et sociales. Pour l’année 2018, trois appels à projets ont été lancés sur les thématiques « Art et sciences sociales », « Monde(s) en mutation », et « Humanités numériques ».

Un seul projet a été retenu par thématique, découvrez-les : 

 

Arts & sciences sociales

  • Projet retenu : Visions professionnelles sur des éléments de preuve à la Cour pénale internationale

Résumé 

Créée en 2002 pour juger les crimes de masse (crimes de guerre, crimes contre l'humanité, génocides), la Cour pénale internationale (CPI) de la Haye fait face de manière structurelle à trois types de distances problématiques : distance avec le terrain des crimes, distance temporelle entre le moment de la commission des crimes et l’ouverture du procès, distance culturelle entre les témoins qui rapportent des faits, des usages, des coutumes, et la cour. Ces distances structurelles rendent particulièrement fragile l'établissement des faits.
Fondé sur une alliance des outils de l'art et des sciences humaines et sociales, le projet pose la question de l'équipement conceptuel et matériel dont les juges ont besoins pour réduire ces distances. Il évaluera les apports des différentes « visions professionnelles », concernées par un même terrain mais sans contact entre elles. Des plateformes de travail interdisciplinaires et internationales proposeront ensuite des dispositifs permettant de mobiliser ces « visions professionnelles ».

 

Mondes(s) en mutation

  • Projet retenu : Acteurs, images et pensées en réseaux entre Europe et Caraïbe (1920-1946)

Résumé 

Le projet Acteurs, images et pensées en réseaux entre Europe et Caraïbe 1920-1946 est une mise en synergie de recherches pluridisciplinaires en histoire, en anthropologie et en histoire de l’art. Il a pour ambition de démontrer comment les réseaux tissés, interconnectés et continuellement en mouvement entre l’Europe et la Caraïbe ont impacté l’histoire coloniale, mais aussi l’histoire savante, littéraire et artistique européenne, caribéenne et au-delà. Dans cette perspective, la recherche s’intéresse tout autant aux individus, qu’à leurs trajectoires, leurs interactions et leurs circulations qu’aux groupes, constitués ou en constitution, dans une perspective d’études des échanges culturels, savants, intellectuels et artistiques qui nourrissent les parcours et les croisements de vie personnels dans des espaces sociaux identifiés. L’étude se fonde sur l’exploitation d’archives, parfois inédites ou mal connues.

 

Humanités numériques 

  • Projet retenu : La technologie blockchain: Regards croisés sur une transformation des relations commerciales à l'ère du digitale

Résumé

Le programme de recherche "La technologie blockchain: Regards croisés sur une transformation des relations commerciales à l'ère du digitale" porté par les laboratoires GATE L-SE (UMR 5824) et CERCRID (UIMR 5137) pose la question du renouveau (ou non) des réflexions économiques et juridiques en Europe en matière de règlementation à l'ère du digitale. Pour y répondre, les regards croisés des juristes, informaticiens et économistes seront utiles afin d'appréhender au mieux les changements structurels apportés par cette technologie.
 Deux questions principales sont soulevées : premièrement, existe-t-il une manière optimale de qualifier les monnaies virtuelles ? et deuxièmement, le protocole blockchain remet-il en cause les fondements du droit des contrats et de la propriété ?

Partager
Appel à projets