21 février 2019

Démocratie : entre inquiétude et espérance

Séance de travail Crises, démocratie et humanité

Edwyl Plenel, Directeur de Médiapart, sera l'invité de la séance du jeudi 21 février 2018

 

Les séance de travail Crises, démocratie et humanité

Vanessa de Castro est professeure à l’Université de Brasilia, Brésil, actuellement chercheuse invitée à l’Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain. Elle s’intéresse aux grands enjeux de la société contemporaine, c’est dans une optique de coopération de partage de connaissance que nous avons conçu ces séances de travail.

Le monde industrialisé traverse une de plus graves crises, tous les ingrédients sont réunis pour une mise en perspective d’un certain nombre de défis d’avenir. Comme l’affirme Bruno Latour, « la composition du monde commun » nécessite la rénovation des sujets, des passions, des objets, des cadres mêmes de l’Anthropolitique. Aujourd’hui, ce qui est en jeu est notre « communauté de destin » pour paraphraser le philosophe Otto Baur, les fondamentaux de la démocratie. Comment surmonté un réductionnisme économique que l’homme occidental à lui-même engendré, en particulier le dogme de la croissance de l’activité économique en vigueur depuis la deuxième guerre mondiale à travers la société de consommation. Or nous le savons depuis le fameux rapport Meadows & al.1974, une croissance matérielle infinie conduira tôt ou tard à un "effondrement" du monde qui nous entoure. Nous sommes à un tournant décisif dans notre manière de voir le monde. Les crises planétaires convergent, mais leur simultanéité n’est pas le fait d’un malheureux hasard. Elles relèvent toutes une seule et même crise, plus profonde, qui est une crise de civilisation, une crise de tout ce qui fait que les humains sont humains et de tout ce par quoi ils le sont. Et cette crise, semblable à toutes les crises de toutes les civilisations qui ont jalonné l’histoire de l’humanité, est différente pourtant en ceci qu’elle est peut-être la première véritable crise globale. C’est d’abord une crise du sens : nous ne savons plus habiter la terre et nous ne savons plus la cohabiter.  Pire encore, nous ne savons plus comment « humaniser notre humanité. » Même en étant très optimistes sur les capacités technologiques à venir, l'aptitude à recycler ou à économiser les matières premières que nous consommons, le contrôle de la pollution, ou encore le niveau des ressources naturelles, on peut prédire que cet « effondrement » se produira avant 2100.

Séances de travail : Les jeudis, de 17 h à 19 h, à la Maison Suger, sauf 1ère séance

Pour en savoir plus, vous pouvez contacter Vanessa de Castro (résidente Maison Suger – 01 44 41 32 14) et Alfredo Pena-Vega.

Programme

  • Mercredi 17 octobre 2018
  • Jeudi 22 novembre 2018
  • Jeudi 20 décembre 2018
  • Jeudi 24 janvier 2019
  • Jeudi 21 février 2019

Détails

Séance de travail

Jeudi 21 février 2019
17h - 19h

Maison Suger
16 - 18 rue Suger
75006 Paris

Ajouter à mon agenda

Partager

Mots-clés

Atelier