12 avril 2018

Justice internationale, quel levier pour la sortie de conflits ?

Séminaire - Jeudi 12 avril

Dans le cadre du séminaire Justice, mémoire, réconciliation du Master 1 Études du Développement de l’Institut d’étude du développement économique et sociale (IEDES), de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, une séance spéciale, ouverte à tous, sera organisée autour de la question suivante : "Justice internationale : quel levier pour la sortie de conflits?"

Seront accueillis à cette occasion trois spécialistes de la question, alternativement chercheurs, observateurs et praticiens :

  • Mohamed Chande OTHMAN, ancien Chef de la Justice en Tanzanie, ancien Chef des poursuites au Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) à Arusha, impliqué depuis lors dans diverses missions de médiation régionale et internationale ;
  • Stéphanie MAUPAS, journaliste, observatrice depuis 20 ans de la Justice pénale internationale ;
  • Stephen BROWN, politologue, Université d'Ottawa, Professeur invité à l'IEDES, Université Paris 1.

Séance organisée par Sylvie Capitant et André Guichaoua, en partenariat avec la Plateforme Violence et sortie de la violence et l'ANR SoV - Sortir de la violence.

 

Détails

Séminaire

Jeudi 12 avril
17h-19h30

La Sorbonne | 12 rue Cujas, Paris 5
Salle D 632 (Galerie Dumas)

Ajouter à mon agenda

Pour permettre votre entrée dans les locaux de la Sorbonne, merci de vous inscrire en envoyant votre nom à l’adresse suivante : iedesevent@univ-paris1.fr et de vous munir le jour J d’une pièce d’identité.

Partager
Séminaire

Sov – Sortir de la violence 

L’ANR « Sov – Sortir de la violence » part de travaux sur la radicalisation pour aboutir à l’analyse de la sortie et de la prévention de la violence. Ce projet vise à comparer de manière transversale et multidimensionnelle des expériences de violence extrême et de sortie de violence situées dans des aires géographiques différentes, afin de livrer des clés de compréhension aux phénomènes contemporains, en combinant des apports pluridisciplinaires (sociologie, science politique, anthropologie, droit) et en dépassant le « nationalisme méthodologique » et les cloisonnements théoriques et géographiques trop souvent reproduits. 

La perspective comparatiste et la méthodologie originale permettront de croiser les terrains (Amérique latine, Afrique, Europe, Proche et Moyen-Orient), les niveaux d’analyse (du local au global), de décloisonner les aires géographiques et d’étudier les processus de subjectivation et de désubjectivation des acteurs.

L’objectif final est d’approfondir les motifs de la mobilisation radicale et violente et de contribuer à l’apport de connaissances transversales, en confrontant plusieurs contextes d’affrontements armés, afin d’apporter des éclairages utiles aux acteurs et décideurs politiques et aux analystes. 

Axes de recherche

Quatre axes transversaux seront privilégiés, grâce aux travaux menés sous la direction d’une dizaine de chercheurs confirmés :

De l’expérience subjective à l’engagement collectif
Sous la responsabilité de Jérôme Ferret et Michel Wieviorka

De la radicalisation au passage à l’acte
Sous la responsabilité de Jean-Pierre Dozon et Sabrina Melenotte

Comment sortir de la violence (ou ne pas y entrer)?
Sous la responsabilité d’Yvon Le Bot et Laetitia Bucaille

Justice, injustice et émotions politiques
Sous la responsabilité de Pénélope Larzillière et Jacobo Grajales

 

Carnet de recherche

SoV - Sortie de la violence

 

Partenaire

MSHS – Toulouse via la  Plateforme Radicalités et régulations

 

Carnet de recherche : 
Image principale : 
Sous-titre : 

Analyser la sortie et la prévention de la violence

Responsables : 
Rubrique (Parent) : 
Recherche
Programmes : 
Plateforme Violence et sortie de la violence
Site Type : 
Pôles : 
Imported : 
Focus : 
Plateforme Violence
Projet Terminé : 
Type de contenu : 
nouveau contenu
Language : 
fr
Type de programme : 
Projet de recherche

Voir aussi