05 avril 2018

La "politique historique" en Pologne sous les gouvernements du PiS (2015-2018)

Journée d'étude CERCEC - Jeudi 5 avril

La « politique historique » est l’un des aspects plus saillants de l’exercice du pouvoir par le PiS depuis son retour au pouvoir en 2015 : que l’on pense ici aux récentes lois visant à interdire le syntagme « camps de concentration polonais », supposée nier le statut de victime de la Seconde guerre mondiale de la Pologne, mais aussi aux commémorations régulières de la tragédie de Smolensk débouchant sur la valorisation des frères Kaczynski dans l’histoire de Solidarnosc, par exemple.

Cette politique est aussi difficile à appréhender, notamment parce qu’elle donne une inflexion inédite aux politiques mémorielles supposées produire de la réconciliation, du consensus ou mettre à jour des épisodes tus par des régimes non-démocratiques. Elle apparaît arrimée à une politique mémorielle plus globale mise en œuvre depuis les années 1990, mais aussi à des inflexions apportées par son précédent passage au pouvoir (2005-2007) ou par la forte implication de Lech Kaczynski dans ce domaine (création du Musée de l’Insurrection à Varsovie), cette « politique historique » réside dans un ensemble de dispositifs narratifs et de politiques publiques qui vise à donner un sens élargi à la rupture avec le « post-communisme » que le PiS prétend incarner et conduire. Cette journée d’étude vise ainsi à combler une lacune de la réflexion sur le tournant néo-conservateur en cours en Pologne, par des éclairages nouveaux et complémentaires sur cette politique.

Sans prétendre à l’exhaustivité, la journée d’étude tentera de comprendre si cette « politique historique » est une version politisée et partisanisée des politiques mémorielles polonaises préexistantes, de cerner ses liens avec les enjeux de la compétition politique nationale ou internationale ou encore de questionner les entreprises de réécriture de l’Histoire, qu’il s’agisse d’une histoire désormais relativement éloignée (la Seconde Guerre mondiale et ses suites, par exemple) ou plus récente (la Pologne post-1989).

Journée d'Etude CERCEC, organisée par Frédéric Zalewski (ISP, CERCEC), en association avec l'ISP & la Revue d'Etudes Comparatives Est-Ouest, avec le soutien de la FMSH.

 


Programme

Session 1 : la « politique historique » en perspective

| Anna Gromada, Académie Polonaise des Sciences (PAN), fondation Kalecki
Is “historic policy” of PiS a result of the lack of historic policy in 2007-2015 ?
| Patryk Wawrzynski, Université Nicolas Copernic de Torun
The “Historic Policy” from the international side

Discutante : Ioulia Shukan, ISP, Université Paris Nanterre

Session 2 : aspects de la « politique historique »

| Ewa Tartakowsky, ISP, Nanterre
L’enseignement de l’Histoire en Pologne depuis la réforme des programmes de 2017
| Audrey Kichelewski, Université de Strasbourg, ARCHE
Jonny Daniels et la “question juive” selon le PiS
| Valentin Behr, Université de Silésie à Katowice, CNRS-SAGE Strasbourg
L’IPN depuis le retour au pouvoir du PiS
| Frédéric Zalewski, Université Paris Nanterre, ISP, chercheur associé au CERCEC
La construction d’un “héros national” : Lech Kaczynski et les commémorations mensuelles de la catastrophe de Smolensk

Discutants : Georges Mink, ISP CNRS, Université Paris Nanterre, et Paul Zawadzki, GSRL, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

Détails

Journée d'étude

Jeudi 5 avril
14h-17h30

Salle 737
EHESS | 54 bd Raspail, Paris 6

Ajouter à mon agenda

Partager
Journée d'étude

Voir aussi