ERAUHS

Restitution numérique et modélisation d'un nouveau média

Aux confins de l’art et de la science, mettant en œuvre l’hétérographie – une narration modelant des matériaux différents de celui de l’écrit – situé à la croisée de l’art, l’histoire urbaine, de l’histoire de l’art, du patrimoine immatériel, de l’informatique et des sciences cognitives, ce projet prend le quartier du Grand Châtelet, à Paris, au XVIIIème siècle, comme zone d’étude. À travers la restitution numérique, il vise à développer le nouveau concept de maquette 5D. Si l’archéologie du paysage sonore offre l’opportunité d’un nouvel axe de lecture de l’histoire ordinaire, son volet complémentaire – la maquette 5D – permet une très large diffusion et valorisation. En effet, ce concept repose sur la restitution visuelle en 3D, à laquelle s’ajoutent le déplacement à la première personne et la dimension sensible avec la restitution sonore. Ce travail exploratoire a pour objectif de faire avancer la recherche en matière de restitution numérique et modéliser un nouveau média de type documentaire en réalité augmentée.

Équipe

Mylène Pardoen, docteur en musicologie et chercheur en reproduction des atmosphères historiques, ISH Lyon ; Christian Dury, ingénieur d’études, ISH Lyon ; Julia Bonaccorsi, professeur des Universités en Sciences de l’information et de la communication, Université Lyon 2 - ELICO ; Kevin Jacquot, docteur en Sciences de l’architecture, Université de Lorraine ; Florent Laroche, maître de conférences, Ecole Centrale de Nantes.

 

Mots clés