22 février 2018

Les firmes multinationales des économies en transition et leurs investissements directs à l’étranger

Séminaire BRICs - Jeudi 22 février

La huitième séance du séminaire BRICs (2017-2018) de la FMSH et de l'EHESS accueillera Wladimir Andreff (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne).

Wladimir Andreff est professeur émérite à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, membre honoraire de l’European Association for Comparative Economic Studies, President honoraire of l’International Association of Sports Economists et de l’European Sports Economics Association, Président du Conseil scientifique de l’Observatoire de l’économie du sport (Ministère des sports).

Détails

Séminaire

Jeudi 22 février 2018
19h - 21h

Salle 2
EHESS | 105, boulevard Raspail, Paris 6

Entrée libre

Ajouter à mon agenda

Cette présentation s’appuiera sur l’article « Multinational companies from transition economies and their outward foreign direct investment », Russian Journal of Economics3 (2017), 1-30, réalisé avec Madeleine Andreff, Maître de conférence retraitée, Université Paris-Est – Marne la Vallée.

 

Résumé :

Des sociétés multinationales (EMN) basées dans 26 économies en transition post-communistes (EPT) ont vu le jour au cours des années 1990. Leurs investissements directs à l'étranger (IDE) ont explosé de 2000 à 2007 dans ces pays, puis se sont embrouillés à travers la crise financière et la grande récession à des rythmes différents sur des voies différentes. Cette différence est révélée dans un échantillon de 15 PTE pour lesquels des données sont disponibles de 2000 à 2015.

La plupart de ces économies semblent être sur le point de passer de la deuxième à la troisième étape du développement des investissements de Dunning. La répartition géographique de leurs investissements directs à l'étranger favorise les pays d'accueil situés dans d'autres PTE, les économies de marché développées et les paradis fiscaux, tandis que leur structure industrielle est davantage axée sur les services que sur le secteur manufacturier et primaire. Les multinationales à base de PTE adoptent principalement une stratégie de

OFDI recherchant le marché. Les tests économétriques montrent que les facteurs de poussée sont les principaux déterminants des investissements directs à l'étranger. Les résultats démontrent que les investissements directs à l'étranger sont déterminés par le niveau de développement économique du pays d'origine, la taille de son marché intérieur et son taux de croissance ainsi que par les variables technologiques: les investissements directs à l'étranger diminuent. une augmentation de la part des produits de haute technologie dans les exportations globales, présentant un écart technologique négatif. Une relation décalée entre les investissements directs à l'étranger et l'IED entrant antérieur suggère que la théorie de Mathews sur le couplage-levier-apprentissage est pertinente dans le cas des PTE.

En savoir +


Partager
Séminaire