31 mai 2018

Face à la symbiose du terrorisme et de la haute technologie : des contre-mesures impensables ?

Séminaire Violence et sortie de la violence - Jeudi 31 mai 2018

La puissance croissante des armes, combinée à la surveillance aérienne, aux satellites, aux capteurs et à la communication mondiale a induit un éclatement des champs de batailles. Les forces peu pourvues en ressource ont réagi, d’abord par le biais des tactiques de guérilla menées contre des bases isolées et des lignes d’approvisionnement ; puis via des tactiques terroristes, se cachant parmi les populations civiles ou attaquant ces cibles plus faciles. Les insurgés utilisent aussi internet et le GPS pour leur propre communication durant les combats, visant des téléphones transformés en engins explosifs improvisés depuis des cyber-cafés. La cyberguerre se développe comme une ressource peu coûteuse pour les insurgés, leur permettant d’opérer avec les mêmes réseaux de communication globalisés que leurs ennemis, plus dotés en ressources. Les forces armées occidentales anticipent désormais que les réseaux internet et GPS seront coupés pendant les prochaines guerres majeures, soit par une cyber-attaque ennemie, soit à leur propre initiative pour empêcher leurs adversaires de les utiliser. La prochaine étape pourrait être de ne plus dépendre de ces réseaux mondiaux et de revenir à des systèmes de faible technologie, une impasse technologique qui entraînerait un retour aux formes antérieures de guerre.

Intervenant

Randall Collins, ancien président de l’American Sociological Association, professeur émérite de sociologie à l’Université de Pennsylvanie, est considéré comme l’une des principales figures contemporaines de la théorie sociologique. Ses recherches portent aussi bien sur la sociologie des intellectuels que celle du conflit, la sociologie historique du changement économique que la théorie sociologique. Il a notamment développé une approche microsociologique de la violence. Randall Collins  a publié 17 ouvrages dont Violence : a micro-sociological theory (2008), Interaction ritual chains (2004), The sociology of philosophies : a global theory of intellectual change (1998).

Détails

Séminaire

Jeudi 31 mai 2018
17h30-19h30

Salle A3-35
FMSH | 54, bd Raspail Paris 6

Sur inscription uniquement : smelenotte@msh-paris.fr

Ajouter à mon agenda

Partager
Séminaire

Séminaire Violence et sortie de la violence 2017/2018

Les séances du séminaire se tiendront dans la salle A335, de 17h00 à 19h00, au 54 bd Raspail 75 006 Paris, excepté la séance introductive et les tables rondes dont le lieu sera précisé ultérieurement.

 

8 novembre 2017
Introduction | Michel Wieviorka, Jean-Pierre Dozon et Yvon Le Bot
« The Emergence of Terrorism » | Marc Sageman

22 novembre 2017
« Le jihadisme des femmes » | Fethi Benslama

27-28 novembre 2017 | Colloque international
« Sortie de la violence, construction de la paix et mémoire historique en Colombie »

6 décembre 2017
« Proscribing terrorism: Security, Identity, Politics » | Lee Jarvis

21 décembre 2017 | Table ronde
« Radicalités violentes : perspectives comparatistes » | Farhad Khosrokhavar, Jérôme Ferret, Dominique Thomas

11 janvier 2018
« La conduite d’actions humanitaires en situations de violences extrêmes (Région des Grands Lacs, Afrique) » | Marc Le Pape et Jean-Hervé Bradol

25 janvier 2018
« Les acteurs du conflit syrien: de rivalités inextricables vers de nouvelles perspectives de coopération ? » | Paulo Sérgio Pinheiro et Anis Anani

8 février 2018
« Apocalypse et violence » | François Hartog

15 février 2018 | Table ronde - ANNULÉ
« La religion comme ressource de dé-radicalisation ? L’expérience des confréries »

8 mars 2018
« Des histoires comparées : guerre et religions avant l’époque contemporaine » | Philippe Buc

14 mars 2018
« Comment définir le terrorisme ? » | Marc Sageman, Michel Wieviorka

5 avril 2018
« Sexual Violence during War: Towards a Typology of Political Violence » | Elisabeth Wood

13 avril 2018
« Disciplining Fighters: Non-State Armed Groups and the Prevention of Wartime Sexual Violence » | Angela Muvumba-Sellstrom

3 mai 2018
« Phénoménologie de la violence politique : formes, sens et expériences sensibles de l’émeute » | Romain Huet

17 mai 2018
« Torture and Therapeutic Temporality in a rehabilitation clinic for survivors of torture in Denmark » | Lotte Buch Segal

31 mai 2018
« Symbiosis of terrorist tactics and high tech: with some unthinkable counter-measures » | Randall Collins

5 juin 2018 | Table ronde
« Djihadisme et radicalités en Asie » | Rémi Castets, Rémy Madinier et Jean-Luc Racine

 

Partenaire media

En 2017/2018, The Conversation est partenaire de la Plateforme Violence et sortie de la violence. En collaboration avec les membres de la Plateforme, il publiera une série d'articles sur les processus d'entrée et de sortie de la violence.

 

En savoir +


Retrouvez toutes les séances passées du séminaire à cette adresse : séminaire violence et sortie de la violence

Image principale : 
Sous-titre : 

Découvrez le programme

Rubrique (Parent) : 
Recherche
Programmes : 
Plateforme Violence et sortie de la violence
Site Type : 
Pôles : 
Imported : 
Focus : 
Les femmes, la guerre et le processus de paix. Le cas colombien
Le séminaire Violence et sortie de la violence en vidéo
Projet Terminé : 
Type de contenu : 
nouveau contenu
Language : 
en
fr
Type de programme : 
Séminaire

Voir aussi