13 février 2018

La ville durable en Chine

Slogan ou réalité ?

Séminaire du GRETS avec Giulia C. ROMANO (Institut d’Etudes Asiatiques - Université Duisburg-Essen & CERI - Sciences Po).

La séance sera introduite par Christiane LEGRIS-DESPORTES – EDF R&D.

Depuis le début des années 2000, on assiste au développement de plusieurs projets de villes durables en Chine. Souvent fruits d’initiatives internationales, voyant la Chine partenaire de plusieurs pays « occidentaux » (y compris Singapour) pour l’exploration de concepts de durabilité urbaine et la réalisation d’« éco-cités », ces projets sont cependant vite devenus objets de critiques internationales et internes à la Chine. Ces critiques s’expriment aussi bien dans la presse que dans le monde académique. En particulier, il est possible de trouver un certain consensus qui qualifie l’utilisation des adjectifs « éco » ou « vert » de la part des gouvernements locaux chinois comme purement publicitaire. Ils apparaissent comme destinés à attirer les investisseurs et les potentiels « consommateurs » de ces espaces dans un contexte de forte concurrence interurbaine.

Sur la base d’un terrain d’enquête de thèse d’une restitution du cadre global (historique, politique et institutionnel) sous-tendant ces phénomènes, Giulia Romano apportera de nouveaux éléments de compréhension pour saisir la réalité des villes durables en Chine. 

L’analyse du cas de la ville de Yangzhou, basée sur une sociologie de l’apprentissage organisationnel, permettra d’identifier un certain nombre d’obstacles à la poursuite des « chemins de durabilité » qui sont à la base de plusieurs difficultés observées dans la réalisation de ces projets. L’interprétation qui en émerge est beaucoup plus nuancée et permet de prendre en compte un facteur fondamental – souvent manquant – dans la poursuite du développement urbain durable : les capacités locales.

Détails

Séminaire

Mardi 13 février 2018
9h30-12h30

Maison Suger
16-18 rue Suger, Paris 6ème

Entrée libre

Ajouter à mon agenda

Giulia C. Romano est politiste et spécialiste de l’action locale en Chine. Ses recherches portent sur les transferts et la diffusion de modèles de gouvernance locale, focalisant en particulier sur l’adoption de dispositifs de participation citoyenne. Actuellement elle est chercheuse post-doctorale à l’Institut d’Etudes Asiatiques de l’Université Duisburg-Essen (Allemagne) et docteure associée à Sciences Po (CERI).


Références

ROMANO G. C., « Apprentissage organisationnel et transfert des concepts liés aux écocités vers la Chine. L’exemple de Yangzhou », Perspectives chinoises, 2017/1, p. 39-46. (Traduction de Raphaël Jacquet)

 

Télécharger le programme des séminaires de l'année 2017-2018

Pour plus de renseignements :
Sylvie LAGAUCHE-MALVOISIN (Sylvie.lagauche-malvoisin@edf.fr)

Partager
Séminaire