du 14 au 15 novembre 2017

Le panel international sur la sortie de la violence se réunit à New York et Washington

Tables rondes de mi-parcours les 14-15 novembre à New York et Washington D.C

La FMSH et la Carnegie Corporation of New York réunissent des membres du Panel international sur la sortie de la violence. Le 14 novembre, des membres de l'IPEV et des représentants de l’ONU se réuniront pour discuter des processus d’apaisement des conflits. Le 15 novembre, ce sera au tour de la Carnegie Endowment for International Peace de discuter des travaux de l'IPEV avec quelques-uns de ses membres.

 

  • Mardi 14 novembre 2017 | Carnegie Corporation of New York

Dans le contexte de l’expansion des conflits dans la région euro-méditerranéenne, la Fondation Maison des sciences de l’homme et la Carnegie Corporation of New York réunissent des membres du Panel International sur la Sortie de la Violence (IPEV) et des représentants de l’ONU pour une discussion autour des possibles politiques pour un processus d’apaisement des conflits et des mouvements transnationaux violents.

L’accent se portera sur les acteurs transnationaux militants dans le monde arabe, et l’impact des conflits sur l’Occident. La dé-radicalisation, le peace-building et la réconciliation sont aussi des approches qui seront analysées et débattues à travers une approche comparative qui mettra en perspective les processus de violence et de sortie de la violence en Amérique latine, région qui servira de cadre de référence.

William O’Neill, directeur du « Conflict prevention and peace forum », Social Science Research Council, New York. présidera la discussion.

 
  • 15 Novembre 2017 | Carnegie Endowment for International Peace (Washington D.C.)

Carnegie Endowment for International Peace organise une discussion autour des travaux du Panel, et plus particulièrement sur ceux des Groupes de Travail Entre Salafisme, sectarisme et violence : les nouveaux visages de la radicalisation, La radicalisation, une perspective comparatiste et Femmes et violence, une approche genrée : région ANMO et diaspora.

Les premières conclusions et recommandations pour sortir de la violence seront présentées ainsi que des politiques pour un processus d’apaisement des conflits et des mouvements transnationaux violents.

La table ronde sera présidée par Michele Dunne, senior fellow et directrice du Middle East Program à Carnegie Endowment for International Peace.

 

Intervenants

Michel Wieviorka, Président de la Fondation Maison des sciences de l’homme, Paris, et Directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, Paris

Farhad Khosrokhavar, Directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), Paris, responsable avec Jérôme Ferret du groupe de travail IPEV  “Radicalisation, une perspective comparatiste”

Mohamed Ali Adraoui, Marie Skłodowska Curie fellow à Georgetown University, Washington, responsable du groupe de travail IPEV « Entre Salafisme, sectarisme et violence : les nouveaux visages de la radicalisation »

Nadje al-Ali, Présidente du Center for Gender Studies, School of Oriental and African Studies, University of London, membre du groupe IPEV « Femmes et violence, approche genrée : région ANMO et diaspora »

 

Retrouvez toutes les informations concernant le panel et ses activités sur le site d'IPEV

Partager
Rencontre