25 janvier 2018

La conscience des sociétés post-industrielles

Séminaire d'Alain Touraine

La créativité extrême et ses interprétations

La première année du séminaire a été consacrée à la présentation des éléments centraux de l’analyse : les pratiques et leurs interprétations ; la modernité, l’universalisme et leurs étapes ; les rapports de domination et les conflits sociaux, les mouvements sociaux.

La deuxième année est consacrée au passage de la société industrielle à l’étape la plus récente de la modernité et de la créativité. D’abord à leurs pratiques : communication, globalisation, État total et à leurs acteurs : subjectivation et désubjectivation, mouvements éthiques et démocratiques, anti-mouvements sociaux. Le séminaire se terminera par l’interrogation : la peur de catastrophes écologiques annonce-t-elle la « fin de l’histoire ? »
 

Thème de la séance :

Sujet et subjectivité

Détails

Jeudi 25 janvier 2018

11h-13h

Maison Suger

6-18 rue Suger | Paris 6

Entrée libre 

Ajouter à mon agenda


Prochaines séances
 

Jeudi 1er février 2018
Du totalitarisme au pouvoir total. Les empires. La désubjectivation

Jeudi 15 février 2018
Le sujet et la subjectivation dans les sociétés post-industrielles

Jeudi 1er mars 2018
Les modes de modernisation. Les révolutions

Jeudi 15 mars 2018
Les populismes nationalistes occidentaux

Jeudi 5 avril 2018
Les populismes léninistes. Les guérillas

Jeudi 12 avril 2018
La destruction de l’État

Jeudi 3 mai 2018
L’écologie politique : fin de la modernité ?

Jeudi 17 mai 2018
Débat : unité ou pluralité de la modernité ?

 

Organisateur

Centre d'analyse et d'intervention sociologiques - EHESS - CNRS - (UMR 8039) 

Partager
Séminaire