06 février 2018

Écoféminismes

Séminaire mensuel de l'AFA avec Jeanne Burgart Goutal et la revue Multitudes

Septième séance du séminaire Anthropologie psychanalytique du corps et sujet contemporain. Le malaise de la culture et ses symptômes.

Présentation de la revue Mutitudes n° 67, « Écoféminismes » Été 2017 par Jeanne Burgart Goutal

Introduction (extrait) : Décembre 2015 : à la COP21, une journée entière est consacrée au thème Genre et climat ; des associations se mobilisent, organisent des forums, un « Appel mondial des femmes pour la justice climatique » est lancé. Janvier 2016 : le magazine Terra Eco titre : « 2016, l'année des écoféministes ». Novembre 2016 : ce sont cette fois trois journées entières qui sont consacrées au thème Genre et environnement à la COP22. Le cinéma aussi s'y met depuis quelques années : de Princesse Mononoke (Miyazaki) à Vayana (le dernier Walt Disney), en passant par Le nouveau monde (Malick), Avatar (Cameron) ou encore Mad Max : Fury Road (Miller), les films exaltant l'association de la femme et de la nature comme remède à une civilisation contemporaine malade des excès du capitalisme et du système techno-scientifique pullulent. Bref : l'heure semble être à l'écoféminisme, dont les thèmes travaillent l'inconscient collectif. 

En savoir +

Détails

Lieu : Maison Suger | 16-18 rue Suger | 75006 Paris

Mardi 6 février 2018 | 11h-13h

Entrée libre

Ajouter à mon agenda


ÉCOFÉMINISMES
Multitudes 67
Sommaire

Jeanne Burgart Goutal, Un nouveau printemps pour l’écoféminisme ?

Catherine Larrère, L’écoféminisme ou Comment faire de la politique autrement.

Ariel Salleh, Le matérialisme incarné en action.

Sylvie Barbe, Portrait d’une écoféministe dans les Cévennes.

Anne Querrien, Starhawk, écoféministe altermondialiste.

Kassia Aleksic, La théâtralisation d’une lutte « écoféministe ».

Cy Lecerf Maulpoix et Margaux Le Donné, Sensibilités climatiques entre mouvances écoféministes et queer.

Alicia Puleo, Pour un écoféminisme de l’égalité.

Marine Allard, Lucie Assemat & Coline Dhaussy, « Ni les femmes ni la Terre ! »

Xavière Gauthier & Danièle Carrer, Les Sorcières sont de retour.

Hicham-Stéphane Afeissa, Solidarité vs identification : le débat entre écoféminisme et deep ecology 

Partager
Séminaire