12 juin 2017

Le roman à quatre mains. Genèse, enjeux et prolongements

Séminaire Au-delà du genre. Parole, corps, politique, désir

Le séminaire de recherche interdisciplinaire-international "Au-delà du genre. Parole, corps, politique, désir" (Méditerranée / Caraïbe / Brésil) accueille Zakyia et Célia Héron, co-autrices du roman Le Premier qui Voit la Mer (Versilio, 2015), présenté dans notre séminaire une première fois du point de vue de son contenu, entre Algérie et France, au moment de sa sortie par ses deux co-autrices, respectivement mère et fille. 

Au fil de leur conférence commune, elles retraceront le chemin parcouru en deux ans, plus complexe qu'on ne saurait l'imaginer ainsi que le laisse entrevoir le titre qu'elles ont choisi.

Quel impact a eu la publication du roman Le Premier Qui Voit La Mer (Versilio, 2015) sur ses lecteurs et lectrices ? Sur ses auteures ? Que se passe-t-il une fois qu’un roman est publié et qu’il n’appartient dès lors plus à ses créatrices ?

Lors de cette conférence, nous proposons de revenir sur notre expérience suite à la publication de ce livre et sur les conséquences de celle-ci à plusieurs niveaux. Nous parlerons d'abord de nos réactions personnelles : rien ne prépare personne à devenir un personnage public, et ce virage n’est pas facile quand il est lié à une histoire si personnelle et potentiellement polémique (religion, tensions communautaires).

Nous parlerons ensuite de la réception du livre par les autres et des retours que nous avons reçus, des relations qui ont pu se créer, ou se défaire.

Enfin, nous parlerons des prolongements possibles de ce texte, avec son appropriation par d’autres artistes (vidéo de Jason, metteure en scène qui adaptera Le Premier Qui Voit La Mer). En conclusion, nous parlerons des envies que ce livre à fait naître en nous-mêmes de continuer à écrire ou au contraire de s’effacer de la vie publique.

Détails

Séminaire

FMSH | Salle BS1-05 (1er sous-sol)
54 bd Raspail | 75006 Paris

mercredi 12 juin | 17h-19h

Entrée libre

Ajouter à mon agenda

Discutante : Mireille Azzoug

Responsable : Christiane Veauvy, chargée de recherche honoraire au CNRS / FMSH
Co-responsable :  Mireille Azzoug, directrice honoraire de l'Institut d'études européennes, Université Paris 8

 


 

Notes Bio-bibliographiques

Zakiya Héron a été Professeure d'enseignement spécialisé puis Directrice pédagogique de l’École des Jeunes sourds d'Alger, Animatrice du groupe de recherches sur la méthode d'enseignement de l'arabe aux jeunes sourds (en collaboration avec Institut de linguistique d'Alger), Professeure chargée du cours de pédagogie spécialisée aux jeunes sourds (Formation des enseignants). Professeure au centre de phonétique appliquée JM Itard à Paris, puis au CRESN à Noisy-le-Grand, Professeure de français auprès du Greta 77 et dans les centres socio-culturels de Lognes, Champs-sur-Marne, Villiers-sur-Marne.

Publications :
►Méthode progressive de l'enseignement de l'arabe aux enfants sourds : livre du professeur et de l'élève (Alger).
►Conception et réalisation de pièces de théâtre (dans les centres socio-culturels)
►Recueils de poésie, suite aux ateliers d'écriture, non publiés. Co-auteure du Premier qui Voit la Mer  (Versilio, 2015)

 

Célia Héron est journaliste. Après une hypokhâgne et un master de Journalisme à Sciences Po Paris, elle a notamment travaillé comme journaliste au Monde.fr prendant deux ans, a été correspondante aux Etats-Unis pour la Tribune de Genève pendant trois ans et elle rejoindra le 1er juillet l’équipe du Temps à Lausanne.

Elle est l’auteure de deux nouvelles publiées sur le site de Libération :

Alger, Le parfum des fleurs d’orangers (premier prix du concours Libération APAJ 2010)
Reconversion professionnelle (Finaliste du concours Libération APAJ 2016).

Co-auteure du roman Le Premier Qui Voit La Mer (Versilio, 2015) elle travaille actuellement sur son second livre.

 

Partager
Séminaire

Voir aussi