Résolution des conflits et accords de paix

Deux séances exceptionnelles autour de la sortie de la violence

La plateforme Violence et sortie de la violence, en collaboration avec le séminaire Sociologie du conflit et la chaire Destins mondiaux de l'Amérique latine, proposent deux séances exceptionnelles autour de la résolution des conflits et des accords de paix.

Ending of conflict and the quality of peace | 31 mai

Intervenant : Peter Wallensteen

Peter Wallensteen discutera des différentes façons dont les guerres et les conflits peuvent être conclus. Il expliquera la disntinction entre victoire et règlement négocié et démontrera pourquoi les victoires sont rarement aussi décisives que l'on pourrait le penser et que les accords négociés valent parfois mieux. Wallensteen abordera les questions de négociations et de médiation pour mettre fin aux conflits et la mise en oeuvre de la sortie de la violence.

Accès libre | conférence en anglais

Séminaire organisé dans le cadre de la chaire Sociologie du conflit et en collaboration avec la Plateforme Violence et sortie de la violence
31 mai | 11h-13h
Salle BS1-05 | 54 bd Raspail | 75006 Paris

En savoir +


 

Institucionalidad y Gobernabilidad : Retos de la etapa posacuerdo en Colombia

Séance de clôture du Séminaire Violence et sortie de la violence en collaboration avec la Chaire Destins mondiaux de l'Amérique latine et l'Université Javeriana

Intervenants :

Francisco De Roux, directeur du Centre Foi et Cultures
Jorge Restrepo, directeur du CERAC
Federico Renjifo, ambassadeur de Colombie en France
Yvon Le Bot, sociologue, directeur d'études au CADIS et à la FMSH
Michel Wieviorka, sociologue et président de la FMSH

La récupération de l’institutionnalité et de la gouvernabilité apparaît comme l’un des défis majeurs de l’étape post-accords et de la conquête d’une « paix stable et durable en Colombie ». Trois décennies de conflit armé et de violence ont engendré des dommages profonds pour les institutions, la démocratie et les partis politiques, ainsi qu’une fragmentation sociale, une polarisation de la société et de sérieuses interrogations sur les moyens de communication, une économie du narcotrafic toute-puissante et une forte incertitude sur le devenir. La Colombie doit aujourd’hui dépasser l’une des étapes les plus dévastatrices de son histoire récente.

La solidité de la démocratie, la consolidation des partis politiques, les valeurs éthiques et la responsabilité publique sont autant de conditions de l’exercice de la liberté et de l’indépendance, du vivre ensemble pacifique et du développement économique juste et équitable. Autant de conditions qui vont renforcer la mise en oeuvre de l’accord de paix, avec justice et sur le principe de non répétition.

La lutte anticorruption constitue également une base fondamentale pour l’exercice du pouvoir à tous ses niveaux en vue de construire un pays plus solidaire, équitable et inclusif. La lutte anticorruption doit être un objectif national, une volonté politique et un engagement de tous les Colombiens.

Conférence en espagnol

Inscription obligatoire avant le 30 mai

Organisé en partenariat entre l'Université Javeriana et la Fondation Maison des Sciences de l'Homme, à travers la Plateforme Violence et sortie de la violence et la Chaire Destins mondiaux de l'Amérique latine, avec le soutien de l'Ambassade de France en Colombie, dans le cadre de la semaine Amérique latine et Caraïbes

1er Juin | 17h-21h
Carré des Sciences - MESR
(Amphithéâtre Gay Lussac)
25 montagne Sainte Geneviève 75 005 Paris

En savoir +

 

 

Partager
Manifestation scientifique