du 18 au 19 janvier 2017

Lancement du projet IPEV

Un panel international pour analyser les processus de sortie de la violence

Les 18 & 19 janvier prochains, 100 chercheurs et praticiens seront réunis pendant 2 jours pour inaugurer le Panel international sur la sortie de la violence (IPEV).

Débats, ateliers et rencontres composeront le programme de ces deux journées au terme desquelles les responsables des 10 groupes de travail du panel présenteront les enjeux de leurs travaux à venir.
 

Qu'est ce que le projet IPEV ?

Réunissant, à l'initiative de Michel Wieviorka, une communauté interdisciplinaire de chercheurs et de spécialistes reconnus mondialement pour leurs travaux sur les formes contemporaines de la violence, le Panel International sur la Sortie de la Violence est un programme international qui analyse les processus d'entrée et de sortie de violences. Ce projet met un accent particulier sur la situation moyen-orientale tout en développant la comparaison avec d’autres parties du monde.

L'IPEV produira un rapport de synthèse qui apportera de nouveaux éclairages utiles aux acteurs de terrain comme aux acteurs sociaux, politiques, administratifs et culturels.

Une communauté interdisciplinaire et internationale

Pendant deux ans, près de deux cent chercheurs du monde entier, organisés en dix groupes de travail réunissant 6 à 10 chercheurs, apporteront leur analyse sur des processus de violence et sortie de la violence, en dialogue constant avec les différents acteurs concernés. Chaque groupe se réunira régulièrement en vue de produire un chapitre du rapport final.

Un nouveau domaine de recherche

Ces réflexions permettront de structurer et poser les jalons d’un nouveau domaine de recherche avec pour objectif d’élargir l'espace de la recherche en matière de construction de la paix et de promotion des droits de l’homme.
 

La gouvernance du panel

Le Panel international sur la sortie de la violence est coordonné par la FMSH avec le principal soutien de la Carnegie Corporation of New york.

Il est dirigé par Michel Wieviorka, sociologue, directeur d’études à l’EHESS et président de la FMSH, Jean-Pierre Dozon, anthropologue, directeur d’études à l’EHESS et vice-président de la FMSH, Hosham Dawod, anthropologue, chercheur au CNRS & Yvon Le Bot, sociologue, directeur de recherches émérite au CNRS.

Cette direction est entourée d'un Comité international d'évaluation, d'un Comité de pilotage et de suivi.
 

Le calendrier du projet

Cette conférence de lancement sera suivie de 2 conférences à mi-parcours au cours desquelles seront présentées les premières versions du rapport final. Ces rencontres se dérouleront à New York et Washington en novembre 2017, et à Souleymaniyeh en Irak au cours de l'hiver 2018.

La conférence finale se déroulera à Beyrouth au mois de juin 2018 et remettra le rapport qui sera diffusé à grande échelle afin d’éclairer, voire d’orienter l’action publique.

 

 

Programme

 

18 janvier | Conférence inaugurale

8h45 | Café d’accueil

Ouverture de la conférence

9h15 - 10h00

Accueil

  • Michel Wieviorka, Président de la FMSH
  • Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky, Vice-présidente de l’INALCO

Ouverture

  • Thierry Mandon, Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche
  • Hillary Wiesner, Directrice du programme Transnational Movements and the Arab Region, Carnegie Corporation of New York
  • Mala Bakhtyar, Président de la fondation Dabran
  • Eric Briat, Commissaire délégué adjoint à l’égalité des territoires

 

10h00 - 12h00

Interventions scientifiques              

Sous la présidence de Mala Singh, Fondation de la recherche nationale, Pretoria

  • Michel Wieviorka, Président de la FMSH, « Un domaine de recherche : la sortie de la violence »
  • Tarek Mitri, Directeur du Issam Fares Institute for Public Policy and International Affairs de l'Université américaine de Beyrouth, « Quelques réflexions sur les politiques de prévention et de sortie de la violence »
  • Olivier Roy, Professeur à l’Institut universitaire européen de Florence : « Religion et dé-radicalisation : une approche à construire »
  • Yvon Le Bot, Directeur de recherche, Centre national de la recherche scientifique, Centre d’analyse et d’intervention sociologiques, « Sortir de la violence : ce que nous enseigne l’Amérique latine »

Auditorium de l’INALCO
65, rue des Grands Moulins
75 013 Paris

_________________________

 

18-19 janvier | Séances de travail des membres du Panel

Bâtiment Le France 
190, avenue de France
75 013 Paris

Séances fermées au public

 

19 janvier | Conférence de restitution

16h-19h

Les responsables des groupes de travail présenteront les résultats de leurs réunions et les enjeux de leurs travaux à venir.

Séances sous la présidence de Sanem Güner, directrice adjointe du Hollings Center for International Dialogue, Istanbul, et Cyril Musila (sous réserve), professeur en géopolitique des conflits africains à l’Institut catholique de Paris.

1/ La radicalisation 
Farhad Khosrokhavar, Ecole des hautes études en sciences sociales & Jérôme Ferret, Université Toulouse Capitole

2/ La dé-radicalisation 

Ann-Sophie Hemmingsen, Danish Institute for International Studies

3/ Entre salafisme, sectarisme et violence, les nouveaux visages de la radicalité

Mohamed-Ali Adraoui, Université nationale de Singapour

4/ Les nouvelles configurations du djihadisme autour du bassin méditerranéen et au Moyen-Orient 

Haider Saeed, Arab Center for Research and Policy Studies, Doha

5/ Droits et protection des minorités et des femmes au Moyen-Orient 

Kawa Hassan, EastWest Institute, Bruxelles

6/ Construire un Etat-nation et un Etat de droit, le cas du Kurdistan irakien 

Adel Bakawan, Université d’Evry & Danièle Joly, Université de Warwick

7/ Le rôle de l’histoire et de la mémoire dans la sortie des violences extrêmes et des violences de masse : leçons comparatives

Scott Straus, Université du Wisconsin à Madison

8/ Les politiques publiques contre la violence : leçons comparatives

Eduardo Pizarro, ancien diplomate, Université nationale de Bogotá & Sandrine Lefranc, Centre national de la recherche scientifique

9/ Réconciliation et justice : leçons comparatives

Elisabeth Claverie, Centre national de la recherche scientifique & Peter Wallensteen, Université d’Uppsala

10/ Se reconstruire : leçons comparatives

Richard Rechtman, Ecole des hautes études en sciences sociales

Auditorium du France
190, avenue de France
75 013 Paris

_________________________

 

Inscription nécessaire | contacter vlad.berindei@msh-paris.fr

 

Partager
Conférence

Voir aussi