17 mai 2017

Notre-Dames-des-Landes et Nuit Debout, des Zones à Défendre par le film

Dans le prolongement de la séquence des mouvements d’occupation, commencée notamment sur les campus universitaires en France et aux États-Unis dès le milieu des années 2000, les mobilisations qui ont abouti à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes et à Nuit Debout ont donné lieu à de nombreuses pratiques filmiques et vidéographiques. Par leur attention aux interactions et aux paroles en situation, ou leur articulation inédite entre documents, archives et performances, les intervenants de cette séance travaillent à constituer des approches singulières de ces mouvements sociaux. Éminemment performatives, les pratiques cinématographiques en situations d’occupation sont ainsi pensées à partir des échanges et des relations qui s’expérimentent par la fabrication du film. C’est dans cette constante articulation entre le film – ou la vidéo – et la pluralité des luttes, des positions et des modes d’action que nous reviendrons sur les expériences de la ZAD et de #NuitDebout.

Détails

Séminaire

EHESS, Salle 13
105 bd Raspail, 75006 Paris

17 mai | 13h00-18h00

Entrée libre

Ajouter à mon agenda

Intervenants

  • Mariana Otero (cinéaste) - L'Assemblée (2017, 99')
  • Les Scotcheuses (collectif de militants et cinéastes), No Ouestern (2015, super 8, 27'), Sème ton Western (2014, super 8, 25')
  • Vincent Lapize (cinéaste), Le Dernier continent (2014, 77')

Discutants 
Gabriel Bortzmeyer (Paris VIII Saint Denis-ESTCA)
Geneviève Pruvost (CEMS-CNRS)

 

Partager
Séminaire