05 janvier 2017

Shakespeare in Rwanda : transformations à travers l’art

Séminaire Violence et sortie de la violence - #5

Présentation de l’ouvrage Retour des corps, parcours des âmes. Exhumations et deuils collectifs dans le monde hispanophone

  • Anne-Marie Losonczy et de Valérie Robin

En Espagne comme en Amérique latine, à l’issue de périodes de con­flits armés, les exhumations de charniers se sont multipliées ces dernières années. L’objectif de ces exhumations est triple : rendre leur dignité aux défunts, apaiser leurs familles et permettre la réconciliation nationale. Les traces des individus assassinés constituent en effet des supports matériels et symboliques des mémoires collectives de la guerre. Mais comment se déroule la prise en charge médico-légale ou l’encadrement religieux des restes humains et des objets ainsi mis au jour ? Comment ré-inhume-t-on ceux qui furent des fantômes pendant si longtemps ?

Détails

Séminaire Violence et sortie de la violence

 

Maison Suger
16/18 rue Suger 75006 Paris

 

| 17h-19h

 

Inscription obligatoire
 

Ajouter à mon agenda

Retour des corps, parcours des âmes vise à éclairer la façon dont les rites funéraires et les imaginaires de la mort violente se recomposent de nos jours en Espagne, au Guatemala, au Pérou ou en Colombie. Les contributions rassemblées dans cet ouvrage étudient ainsi les exhumations et les ré-inhumations dans leur triple dimension anthropologique : sociopolitique, culturelle et symbolique, trop souvent traitées séparément. Retour des corps, parcours des âmes donne ainsi à voir leur articulation et éclaire les multiples enjeux contemporains de rituels funéraires emblématiques des sociétés marquées par la violence et pourtant jusqu’ici peu étudiés.

 

Poésie au Rwanda : subjectivités féminines

  • Andrea Grieder

Andrea Grieder est docteure en anthropologie sociale. Chercheure associée au Department of Social Anthropology and Cultural Studies à l'Université de Zurich et à L’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales à Paris, elle mène depuis plus de dix ans des recherches sur l'après-génocide au Rwanda et les manières de vivre avec les expériences traumatiques. Sa thèse "Collines des mille souvenirs. Vivre après et avec le génocide perpétré contre les Tutsi au Rwanda" a obtenu le prix Laudatio. Également poète, elle est directrice de Transpoesis, un projet qui invite à la transformation des violences par la poésie. Elle conduit également des ateliers d'écriture et de performances poétiques à travers le théâtre.
 

Partager
Séminaire