26 octobre 2016

Lecture critique et constructive de la formule « capitalisme philanthropique »

Séance #7 du séminaire Le Capitalisme philanthropique Quelle redistribution pour quel humanitaire ?

Il s’agissait d’opérer une lecture critique et constructive de la formule « capitalisme philanthropique » dont l’ambiguïté peut sembler être la première caractéristique.

Après avoir rappelé des définitions qui fondent à la fois le capitalisme et la philanthropie, puis questionné la nouveauté des « nouveaux philanthropes », Charles Sellen s’est attelé à nous présenter une rapide histoire du terme « capitalisme philanthropique ». Cette histoire lui permettait ensuite de confronter les thèses des promoteurs et des critiques du philanthrocapitalisme.

Un point important fut sans doute d’attirer notre attention sur le fait que, en particulier aux Etats-Unis, les philanthropes les plus médiatisés ne représentent, quel que soit le montant de leur fortune mise en œuvre, qu’une part minoritaire de la totalité des sommes mobilisées. Autrement dit, les « petits donateurs » représentent non seulement la majorité numérique mais aussi la majorité des dons, ce dont nous sommes peu conscients de ce côté-ci de l’Atlantique.

L’autre point important fut de faire la différence entre un montant investi et un impact obtenu. Avec la nécessité que cet impact ne soit pas seulement déclaratif mais démontré.

Fort de ces éléments et de quelques autres, Charles Sellen pouvait nous proposer finalement que, moyennant un certain changement de regard, le « capitalisme philanthropique » n’était pas qu’un « changement de mot », la formule pouvant faire sens et permettre de réellement « changer les choses ». En prenant à contre-pied la formule ironique de Jaurès : « Quand les hommes ne peuvent plus changer les choses, ils changent les mots ».

Intervenant

Charles Sellen, EHESS

 

 

 

Détails

Séminaire

Maison Suger

26 octobre | 16h00

Entrée sur inscription

Ajouter à mon agenda

 

Le séminaire Capitalisme philanthropique : Quelle redistribution pour quel humanitaire ? est organisé sous la direction de Laëtitia Atlani-Duault & Marc Lévy.

Partenaires : IRD | Cirad | Grets

 

Partager
Séminaire