Le droit transnational

Le nouvel ouvrage de gilles Lhuilier, responsable scientifique du programme GLSN

Premier ouvrage en langue française consacré au droit transnational, cet ouvrage est un essai sur l’évolution du droit international (privé, des affaires, pénal, public) ainsi que sur cette nouvelle branche de droit d’origine nord américaine - le droit transnational - qui tente d'en renouveler l’approche en privilégiant les pratiques des acteurs du droit : les global lawyers, les entreprises transnationales, les ONG, les victimes, etc. Il est né de la pratique des grands contrats extractifs africains ou asiatiques (pétrole, gaz, mines) à laquelle les nombreux exemples très concrets sont empruntés et peut se lire aussi comme une introduction à la pratique du droit des affaires internationales.

Ce livre peut également se lire comme une introduction aux global law & business & human rights de langue anglaise dont il partage le style pragmatique, ou comme une introduction à la pensée juridique mondiale dite aussi global law studies qui naît désormais d'un dialogue trans-continental et trans-disciplinaire, et bien évidement un exemple des travaux du programme scientifique de la FMSH sur la mondialisation du droit.

Gilles Lhuilier est agrégé des facultés de droit, professeur de droit privé à l’École Normale Supérieure de Rennes et responsable scientifique du programme de la FMSH Paris sur la mondialisation du droit. Ancien avocat, expert auprès de la commission de l’Union européenne, il enseigne à l’ESSEC la pratique des affaires internationales.

 

Gilles Lhuilier, Le droit transnational. Dalloz, Paris, 2016. Coll. Méthodes du droit, 522 pages

 

Partager