22 juin 2016

Une stratégie française de promotion à l’international des nouveaux modèles de l’économie sociale et inclusive

Séance #6 du séminaire Le Capitalisme philanthropique Quelle redistribution pour quel humanitaire ?

La stratégie française de promotion à l’international des nouveaux modèles de l’économie sociale et inclusive a été présentée par Henry de Cazotte et Christine Rossellini du Ministère des Affaires étrangères et du Développement International / MAEDI qui ont un rôle important dans sa conception et sa mise en œuvre.

Le rapport remis par Messieurs Faber et Naidoo en 2014 au ministre Canfin avait confirmé l’intérêt d’une partie du monde de l’entreprise à intervenir sur la solidarité internationale en mettant en avant leur capacité à porter des solutions à grande échelle. Et par ailleurs le rapport avait prôné les « coalitions d’acteurs », prenant  acte du fait que depuis une dizaine d’années la solidarité internationale n’était plus le seul domaine d’action des acteurs étatiques.

Le document de stratégie qui vient d’être validé par le Secrétaire d’Etat au développement, est la suite du rapport Faber/Naidoo. Il exprime l’implication des pouvoirs publics français sur ces sujets tout en  ayant été co-produit grâce à une participation active de quatre-vingt personnes. La stratégie s’intègre donc dans la politique de coopération et s’articule avec les engagements de la France en faveur des nouveaux Objectifs du Développement Durable (ODD).

La stratégie s’intéresse aux initiatives des entreprises, des investisseurs, des fondations, des acteurs de l’économie sociale et solidaire, des associations, sous formes de solutions hybrides, combinant des objectifs économiques et sociaux, combinant différentes modalités de financement, avec le souci de contribuer au bien-être de l’humanité, de « faire le bien ».

La stratégie se veut l’expression d’une volonté politique favorable à l’expérimentation de solutions innovantes, elle est accompagnée de seize propositions que le MAEDI va mettre en œuvre pour créer un espace permettant d’associer tous les acteurs intéressés et de fédérer ces initiatives d’entreprenariat social à vocation inclusives et durables, de manière à croiser la diplomatie économique et la diplomatie de la solidarité.

Le débat a été particulièrement nourri, reconnaissant la qualité synthétique de la stratégie et développant plusieurs approches critiques, pour partie soulevées au cours des différentes séances du séminaire. L’ensemble nous donne de la matière pour orienter la poursuite du séminaire et réfléchir à la publication qui en sera issue.

Détails

Séminaire

22 juin | 16H00

Maison Suger

Entrée sur inscription

Ajouter à mon agenda

Intervenants

Lola Blanc
Christine Rossellini
Marc Lévy

 

Le séminaire Capitalisme philanthropique : Quelle redistribution pour quel humanitaire ? est organisé sous la direction de Laëtitia Atlani-Duault & Marc Lévy.

Partenaires : IRD | Cirad | Grets

 

Partager