24 mars 2016

Le détournement de la santé publique

Régime de propriété intellectuelle, innovation et accès aux médicaments

Onzième séance du séminaire BRICs des FMSH et EHESS de l'année 2015/2016 avec Guilhem Fabre.

La révolution technologique en cours dans le domaine des sciences du vivant et des nouvelles technologies de l’information dessine les contours d’une nouvelle économie de la connaissance ou du savoir, tandis que la rupture géopolitique et géoéconomique issue de la fin de la Guerre froide a ouvert la voie à la mondialisation des marchés. C’est dans ce nouveau contexte technologique et géo-économique qu’on a négocié ou plutôt imposé un nouveau régime de propriété intellectuelle, qui semble transparent au regard des mécanismes d’accumulation et de répartition des revenus, mais qui pose une série de questions concernant l’innovation qu’il est censé promouvoir.

Cette tendance est particulièrement manifeste dans le domaine de la santé publique. Nous aborderons d’abord le problème de la violation des droits de propriété intellectuelle (DPI), sous forme de contrefaçon des médicaments, dans le contexte international et Africain. Pour expliquer ce phénomène, nous reviendrons sur la standardisation des droits de propriétés intellectuelle (DPI) et la réduction de l’accès aux médicaments essentiels. En dernier lieu, nous analyserons la relation problématique entre la propriété intellectuelle et l’innovation pharmaceutique.

Voir en document attaché l'article de Guilhem Fabre  "Le détournement de la Santé publique- Régime de propriété intellectuelle, innovation et accès aux médicaments".

Cet article est un développement sur la question des médicaments de son ouvrage, "Propriété intellectuelle, contrefaçon et innovation - Les multinationales face à l'économie de la connaissance", paru en 2010, dans les Publications des Universités de Rouen et du Havre.

Détails

Lieu : Le France
Localisation : Salle 2
Télécharger: Le détournement de la santé publique

Ajouter à mon agenda

Partager
Séminaire