from 10 octobre, 2010 to 15 juin, 2011

Séminaire : Prise de décision : prendre des décisions dans l'incertain et les évaluer. L'exemple de la gestion d'actifs

Pour estimer si une décision prise dans l'incertain est avisée ou non, encore faut-il savoir ce qu'on entend exactement par "avisé" dans ce cas (ou par "rationnel"). Il n'existe pas de consensus sur cette définition, dont la portée n'est pas seulement théorique mais aussi immédiatement pratique.

Aussi, pour apporter un éclairage, en raison précisément de sa nature pratique, une voie semble féconde : recourir à l'expérience de professionnels de la décision. Quotidiennement confrontés à des prises de décision délicates devant l'incertitude des marchés boursiers, les gérants professionnels de portefeuilles représentent selon cette perspective des partenaires idéaux pour engager un travail de réflexion innovant. En retour, leur savoir-faire pratique pourra être explicité par une analyse théorique apportée par des universitaires spécialistes de la théorie de la décision. Les résultats de ce travail commun entre des gérants professionnels et des universitaires devraient s'avérer fructueux tant d'un point de vue intellectuel qu'opérationnel.

La question centrale qui se pose est donc : selon quelles normes de rationalité pratique est-il pertinent d'évaluer les décisions ?
Selon le modèle classique, la décision d'un agent est rationnelle si et seulement si elle permet de maximiser l'utilité subjective espérée de ses actes.
Mais comme l'atteste une multitude de recherches récentes sur le sujet, de nombreuses décisions, même prises de façon réfléchie, ne semblent pas correspondre à ce critère.
Doit-on alors les considérer comme irrationnelles (ou peu avisées), ceci malgré le bien-fondé qui leur est souvent reconnu en pratique ? Ou bien, au contraire, devrait-on adopter d'autres normes de rationalité qui seraient plus réalistes ? Cette deuxième voie semble plus prometteuse, car plus pertinente en pratique.
Ce sont précisément ces modèles normatifs de décision non classiques que PMA Gestion voudrait étudier en associant dans une même réflexion des universitaires et des gérants professionnels, afin de pouvoir rendre compte de façon théorique de ce que signifie en pratique la rationalité des décisions.

Il apparaît clairement que l'intérêt d'associer des professionnels de la décision à des universitaires dans la même réflexion se justifie bien pour les trois parties :

- Pour PMA Gestion, société spécialisée dans la sélection de fonds sur la base de l'étude de gérants, il s'agit d'accéder à une meilleure compréhension de la manière dont les gérants prennent leur décision, pour les évaluer adéquatement afin (éventuellement) de les choisir dans des portefeuilles de multigestion.

- Pour les gérants d'OPCVM, ce croisement de problématiques leur permet d'approfondir la compréhension de la construction de leur performance, et donc représente pour eux une manière renouvelée de mettre en valeur leur talent et leur spécificités propres, ceci dans environnement très concurrentiel.

- Pour les chercheurs, l'accès privilégié au terrain empirique que constitue l'ensemble des prises de décisions réelles des gérants professionnels, replacées dans leur contexte environnemental, et éclairées (voire commentées) par ceux-là mêmes qui prennent des décisions, représente une source nouvelle de données permettant de tester les différents modèles de décision élaborés par la recherche sur ce sujet.

Ainsi l'objectif du séminaire est double : enrichir la théorie de la décision par les enseignements issus de la pratique professionnelle, et enrichir la pratique professionnelle de la prise de décision en gestion d'actifs par un éclairage théorique pertinent.

Organisation du séminaire

Le séminaire est organisé par Christian Walter (conseiller scientifique chez PMA Gestion, professeur associé à l'IEP Paris) et Alexis Bienvenu (responsable des méthodes et de la recherche à PMA Gestion).
Une séance typique de ce séminaire dure une heure trente environ, à raison d'une fois toutes les six semaines. Un universitaire est invité à présenter ses travaux sur un aspect particulier de la prise de décision pendant 30 à 40 minutes ; le reste de la séance sera consacré à un échange de vues entre le conférencier et le public, composé à parts égales de gérants professionnels et d'universitaires. Un texte servant de support à la séance sera distribué à l'avance, puis publié dans les "cahiers PMA pour la recherche en multigestion" créés à cette occasion.

Partager
Séminaire