« Nuit debout » et nouvelles formes de mobilisation

Appel à projets

La Fondation Maison des sciences de l’homme et Université Sorbonne Paris Cité ont pris l’initiative de lancer un appel à projets sur les nouvelles formes de mobilisation en France, et en particulier sur « Nuit debout ».

 

Appel à projets sur les nouvelles formes de mobilisation en France,
et en particulier sur le phénomène Nuit debout

 

Il s’agit d’éclairer en profondeur, grâce à des travaux de recherche, ces processus en cours de développement. La France n’a pas été partie prenante quand ont surgi au début des années 2010, dans plusieurs pays, des mouvements à forte charge démocratique et culturelle où beaucoup d’analyses ont voulu voir l’émergence d’une nouvelle génération d’acteurs : « révolutions » dans le monde arabe et/ou musulman, luttes de type « Indignados » ou « Occupy Wall Street ». Mais en avril 2016, dans le contexte d’une mobilisation d’opposition à un projet de loi sur le travail, un mouvement de ce type s’est ébauché, puis précisé, « Nuit debout », à Paris, place de la République, mais aussi dans d’autres villes de France.

Ce phénomène où se conjuguent le virtuel (avec Internet, les réseaux sociaux) et l’inscription physique des acteurs dans l’espace (sur des « places ») est suffisamment important pour que la FMSH et USPC aient jugé utile d’apporter leur appui à des chercheurs ayant choisi de l’analyser.

USPC et la FMSH cofinanceront jusqu’à six projets de recherche à hauteur de 3 000 à 10 000 euros chacun.

Les propositions pourront porter sur l’analyse des nouveaux acteurs, sur les dimensions politiques, sociologiques, anthropologiques, psychologiques ou autres de l’action, sur les dispositifs militants mis en œuvre. Des comparaisons internationales seront bienvenues.

Le présent appel est lancé à chaud, afin d’encourager la recherche en SHS à apporter son éclairage en profondeur en s’appuyant sur l’actualité des mouvements sociaux.

 

Dossier de candidature

Les candidatures peuvent émaner de chercheurs, de post-doctorants et doctorants.

Elles doivent comporter :

  • un projet (de 6 000 à 8 000 signes maximum)
  • un CV

Les candidats retenus par le jury début mai s’engagent à remettre un rapport de recherche (d’une longueur de 50 000 à 100 000 signes) avant le 31 décembre 2016 et à présenter leurs résultats lors d’une rencontre publique qui sera organisée par la FMSH et USPC en janvier 2017.

 

Date limite de candidature

Les candidatures doivent être adressées avant le 2 mai 2016 à : Mariane Bellanger

 

Michel WIEVIORKA (FMSH), & Kathy ROUSSELET (USPC)

 

Contact presse FMSH :
Magali NOËL
|
01 49 54 20 35 |
Communiqué de presse

 

Partager
Appel à projets

Voir aussi