Le migrant connecté, thème du 4e Digital Society Forum d'Orange

Le programme Migrations et numérique  de la FMSH et sa coordinatrice Dana Diminescu, ont été mis à l’honneur par l’entreprise Orange qui consacre la quatrième édition de son Digital Society Forum  au "Migrant connecté". Le forum sera officiellement lancé à l'Institut Français de Bamako le 12 mars 2013.

Le migrant aujourd’hui n’est plus un déraciné ?

« Ici et maintenant », cet attribut majeur de la société globale, cette promesse des technologies de l’information et de communication (qui sont programmées pour produire une téléaction immédiate, une téléprésence instantanée,) questionne plus que jamais la figure du migrant, traditionnellement attaché au « ni ici, ni là-bas ». Il s’agit d’une transformation historique et sociologique complexe, car les TIC ne touchent pas seulement à la communication qui supplée l’absence, mais également à tous les aspects de la vie du migrant.

A lire sur le site : l'introduction de Dana Diminescu et tout un dossier spécial explorant les travaux du programme Migrations et numérique :

e-diaspora : Comment visualiser une communauté de migrants sur Internet
L’étude e-diaspora a pour but de rendre intelligible une cartographie complète des communautés de migrants. Mais ces dernières, à la différence des cartes classiques, ne représentent pas un territoire réel mais bien virtuel, formé de forums, des sites d'association, de blogs ou de médias communautaires.

> Quels sont les usages des TIC par les migrants ?
Les migrants sont profondément liés aux technologies : hier vecteurs des innovations technologiques entre les pays – un rôle que remplit aujourd'hui Internet – ils sont à présent des usagers très particuliers des TIC.

> Quelles sont les traces numériques liées aux migrations ?
Soumis à une surveillance et à un contrôle de plus en plus drastiques, les migrants font face depuis une dizaine d'années à la récolte de leurs données personnelles par les pays d'immigration comme les États-Unis ou l'Union Européenne.

> Quelles leçons apprendre des migrants connectés ?
Des forfaits téléphoniques de moins en moins chers, des connexions internet toujours plus rapides, des technologies qui gagnent en efficacité… Indéniablement, l’essor des nouvelles technologies de l’information et de la communication permet aux migrants, grâce à ce cordon ombilical virtuel, de garder des liens forts avec leur famille restée dans leur pays d’origine. Mais il serait bien illusoire, et limité, de n’appréhender ces changements technologiques qu’à l’échelle individuelle !

Partager
Manifestation scientifique