Inauguration de la Maison des sciences de l'homme

Le "54" a été officiellement inauguré le mercredi 28 juin en présence de la Ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation

Cet esprit, celui des sciences humaines et sociales, c’est celui du mouvement, des disciplines qui s’enrichissent, proposent de nouvelles méthodologies, dégagent de nouvelles données et lancent de nouvelles alertes, au combien essentielles. La recherche que vous portez dans vos établissements est le signe de la vitalité retrouvée des S.H.S. en tant que sciences qui se distinguent par leur capacité à transformer la société en assimilant les contrastes, en abordant la contradiction apparente comme une complémentarité possible, en questionnant sans relâche.

Extrait du discours de Frédérique Vidal, 28 juin 2017

 

Mercredi 28 juin, Frédérique Vidal, la Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, est venu inaugurer le 54 boulevard Raspail après les six années de travaux qui ont été nécessaires pour désamianter et réhabiliter cet ensemble architectural emblématique des années 70.

Après avoir rencontré certains titulaires de chaire du Collège d’études mondiales - Michel Foucher, Christian Walter et Marc Abélès - ainsi que les responsables du Panel international sur la sortie de la violence, Frédérique Vidal a visité la Bibliothèque-laboratoire qui ouvrira prochainement ses portes.

Ce fut l’occasion pour la Ministre de découvrir dispositifs collaboratifs qui seront mis en œuvre ainsi que les espaces de co-working. La Très Grande Infrastructure de Recherche Huma-Num, l'UMS Clamor et la plateforme audiovisuelle pour l'enseignement supérieur et la recherche Canal-U ont ainsi pu effectuer devant la Ministre la démonstration de quelques-uns de leurs outils.

Après une viste d'une heure du bâtiment, Frédérique Vidal a prononcé un discours au cours duquel elle a salué les deux établissements qui représentent " deux points de repère pour les sciences humaines et sociales issues de la vision qui présida à leur naissance, une vision qui porte un nom, celui de Fernand Braudel ".

La Ministre a également assuré son soutien aux sciences humaines et sociales, en France et à l'international : " il est vital de redonner aux SHS toute leur place et de libérer leur formidable potentiel d’attractivité au-delà de [la France], car elles ont le pouvoir, scientifique et pratique, de déchiffrer et transformer nos sociétés ".

 

 

Téléchargez le discours de Michel Wieviorka

Lire le discours de Madame la Ministre, Frédérique Vidal

 

 

Crédits photo :
© Emmanuelle Corne - FMSH

 

Partager
Communiqué