12 décembre 2016

Un cinéma des problèmes publics. Expérience et mobilisation par l’image

L’histoire des cinématographies politiques est ponctuée de gestes et d’inventions participant à l’énonciation puis la formation de « problèmes publics ». Conçus au sein des mouvements sociaux, ces pratiques filmiques prennent forme pour contribuer aux dynamiques d’enquête et de « publicisation » dans lesquelles filmeurs et filmés sont engagés. Des coopératives historiques du cinéma anarchiste aux collectifs des Newsreel, cinéastes et militants ont travaillé à leur indépendance vis-à-vis des regards conventionnés sur les sujets d’« actualité » et des circuits de production et distribution balisés par les industries culturelles. Autant d’expérimentations empiriques et formelles dont les praticiens du cinéma politique se sont inspirés dans leur documentation des violences policières (Decaster), de la santé au travail dans l’industrie du nucléaire (Jacquemain) et des ressorts et effets sociaux de la métamorphose d’une ville en capitale culturelle (Burlaud).
 
Avec : 
  • Luc Decaster (cinéaste)
  • Marie Ghis (EHESS-IMM/CEMS) à propos de Condamnés à réussir (1976) de François Jacquemain en présence du cinéaste [sous réserve]
  • Nicolas Burlaud (monteur, cinéaste) et Thomas Hakenholz (co-responsable de PRIMITIVI)
Discutants :
 
  • Olivier Azam (cinéaste, producteur, Les Mutins de Pangée)
  • Daniel Cefaï (EHESS-IMM/CEMS)
  • Sébastien Layerle (Paris III Sorbonne Nouvelle-IRCAV)
  • Catherine Roudé (Paris I Panthéon Sorbonne-HiCSA)
  • Omar Slaouti (Collectif Ali Ziri) [sous réserve]


Détails

Lieu : Le France
Localisation : Salle conseil A
Ajouter à mon agenda

Partager
Séminaire

Voir aussi