Politique des micro-décisions - Edward Snowden, neutralité des réseaux et architecture Internet

Édité par Florian Sprenger dans la collection Faber

Qu’il s’agisse d’ouvrir un site web, d’envoyer un email ou d’échanger des hautes fréquences, des octets d’information doivent traverser de nombreux nœuds où des micro-décisions sont prises. Ces décisions portent sur le chemin à emprunter dans le réseau, la vitesse de traitement ou la priorité des paquets de données entrants. Au-delà de leur complexité, les micro-décisions participent du contrôle et de la surveillance au xxie siècle, phénomène encore peu étudié jusque maintenant. Elles représentent la plus petite unité et la condition technique d’une politique contemporaine des réseaux, ainsi que de notre opposition à celle-ci. Les débats actuels concernant la neutralité des réseaux et la révélation par Edward Snowden des activités de surveillance de la NSA ne sont que la partie immergée de l’iceberg. L’enjeu est ni plus ni moins l’avenir d’Internet tel que nous le connaissons aujourd’hui.

 

 

Éditions de la Maison des sciences de l’homme
Collection faber

ISBN électronique : 9782735123940

Disponible sur OpenEdition

 

 

 

 

Florian Sprenger est professeur junior en Media et Cultural Studies à l'Institute for Theatre, Film and Media Studies de l'université Goethe de Francfort. Il a étudié la philosophie et les médias à l'université de la Ruhr à Bochum et la culture des médias à la Bauhaus-Universität Weimar. De 2007 à 2010, il a été membre de la graduate school Sinne – Technik – Inszenierung de l'université de Vienne ; de 2010 à 2012, Junior Fellow à l'Internationales Forschungszentrums Kulturwissenschaft de Vienne, au Graduiertenkolleg Mediale Historiographien de la Bauhaus-Universität Weimar et de l'université de Erfurt et chercheur invité à l'université Stanford. Jusqu'en 2015, il était chercheur postdoctoral au Digital Cultures Research Lab à la Leuphana Universität Lüneburg.

 

Partager
Parution