Kebalian

La construction dialogique de l'identité balinaise

Ce livre, écrit par Michel Picard, retrace la construction dialogique de ce que les intellectuels balinais ont appelé la « balinité » (Kebalian), qu'ils se représentent comme un arbre dont les racines sont la « religion » (agama), le tronc la « tradition » (adat) et les fruits la « culture » (budaya). Ce mouvement de réflexivité identitaire remonte à la conquête de l’île de Bali et à son intégration dans l’empire colonial des Indes néerlandaises au début du XXe siècle. Et il s’est trouvé réactivé après l’indépendance de l’Indonésie, lorsque les Balinais ont eu à lutter pour faire reconnaître la légitimité de leur religion par l’État. Ce faisant, les réformateurs balinais en sont venus à définir leur identité ethnique en termes d’agama Hindu, alors même que pour faire accepter leur religion ils ont dû s’en laisser déposséder. Cette hindouisation de leurs pratiques religieuses a suscité un conflit récurrent entre les Balinais désireux de préserver la spécificité de leurs traditions ancestrales et ceux qui aspirent à les réformer en les conformant à l’idée qu’ils se font de l’hindouisme.
La question n’est donc pas de déterminer si les Balinais sont hindous, s’ils l’ont été, ni même s’ils sont en train de le devenir. L’objectif de cette étude est double : d’abord élucider les raisons pour lesquelles les Balinais ont fait de l’agama Hindu le marqueur diacritique de leur « balinité », ensuite rendre compte des recompositions identitaires qui en ont résulté.

Édition Première édition
Éditeur Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris

Support Livre broché
Nb de pages : 352

ISBN-10 2-910513-77-7
ISBN-13 978-2-910513-77-1
GTIN13 (EAN13) 9782910513771

 

 

 

En savoir + sur le site des Éditions

Partager
Parution