Conceptualisation de la HONTE

Etude contrastive et quantitative sur la conceptualisation de la HONTE en anglais, français et polonais

Working paper en langue anglaise de Karolina Krawczak

Cette étude porte sur le concept de la honte dans le langage et dans la culture d’un point de vu contrastif. Ce concept englobe le domaine des émotions auto-évaluatives et négatives. Il est rendu opératoire par l’analyse de deux catégories lexicales (HONTE et EMBARRAS) qui sont comparables dans les langues examinées. L’usage adjectival de ces catégories est analysé en quatre communautés linguistiques, l’anglais britannique, l’anglais américain, le français et le polonais. L’étude a deux objectifs, le premier descriptif et le deuxième méthodologique. Au plan descriptif, l’étude cherche à identifier la structure conceptuelle des deux catégories lexicales dans leurs contextes socio-culturaux. Cette description nous donnerait quatre profiles d’usage pour chaque culture. Au plan méthodologique, l’étude faire progresser les techniques corpus-driven et quantitatives pour la description des concepts abstraits, spécifiquement les concepts basés dans l’intersubjectivité. Les résultats obtenus fournissent les épreuves partielles pour un continuum de la dimension culturelle de l’individualisme-collectivisme qui mène des communautés anglo-saxonnes par celle de la France jusqu’à celle de la Pologne.

L'auteur

Karolina Krawczak est professeur adjoint au Département de linguistique cognitive la Faculté d'anglais de l'Université Adam Mickiewicz à Poznań (Pologne). Ses recherches actuelles concernent l'application de la méthodologie quantitative axée sur le corpus à l'étude de concepts abstraits. Ses dernières publications et conférences se concentrent sur les émotions sociales ainsi que sur les marqueurs épistémiques en anglais, en polonais et en français. Elle a également publié une monographie intitulée « Séminaire épiphénoménale : cognition, contexte et convention » et des articles consacrés à la philosophie du langage.

Le texte

La présente étude a été menée lors de son séjour de recherche à LaTTiCe (UMR 8094, CNRS / ENS / Paris-3) financé dans le cadre du programme Fernand Braudel-IFER-FMSH et Marie Curie Action / COFUND - FP7.

 

Citer ce document

Karolina Krawczak, Contrasting languages and cultures. A multifactorial profile-based account of SHAME in English, Polish, and French, FMSH-WP-2017-121, février 2017.

 

Pour télécharger ce document sur HALSHS

 

Partager

Mots clés

Parution