Des "russes d'en bas" aux mobilisations sociales et contemporaines en Russie

Après les mobilisations massives des années "Perestroïka", qu'avaient déjà étudiées Michel Wieviorka et son équipe, la société russe semblait avoir plongé dans l'apathie. A partir de 2005, cependant, les mobilisations sociales se multiplient, pour la plupart de dimensions locales et enracinées dans la vie quotidienne. Certaines d'entre elles acquièrent pourtant une dimension plus générale et plus politique. Comment penser les mobilisations collectives en Russie contemporaine dans une société largement apolitique et peu encline aux protestations publiques et solidaires ? Quelle est la place des réalités nationales, locales ou culturelles dans ces mobilisations ? Peut-on y voir une portée politique ?

Conférence organisée par la FMSH-Programmes scientifiques, le Collège d'études mondiales, le CADIS, le 24 septembre 2014.

avec :

Carine Clément, l’Institut de Sciences Sociales de St Pétersbourg
Anton Oleinik, Memorial University, Newfoundland
Anne Le Huérou, Université de Paris Ouest Nanterre La défense
Discutant : Michel Wieviorka (FMSH)

Sur la conférence

Partager