10 décembre 2019

L'écrivain, l'exil, la ville

Conférence | Mardi 10 décembre

Paris 1948 - 1984

Quant à l'expérience exilique, la littérature exerce une fonction patrimoniale à la fois parce que nombre d'écrivains ont connu l'exil et parce que nombre de textes en traitent.

Dans la plupart des cas, la ville est l'espace d'accueil comme elle l'est aujourd'hui pour les migrants clandestins. Il importe donc d'interroger  ce que la littérature peut nous dire de l'espace urbain comme spatialité exilique.

Paris, entre 1948 et 1984, trois écrivains, trois langues, trois styles, trois origines. 
Trois spécialistes pour en parler et un écrivain en grand témoin.

Intervenants

Grand témoin : Omar Benlaâla, lauréat du Prix de la Porte Dorée 2019 pour Tu n'habiteras jamais Paris, Flammarion

Norah Dei Cas (Professeure émérite, Université de Lille 3) au sujet de Julio Cortázar 
Jean-Pierre Lefebvre (Professeure émérite, ENS-Ulm) au sujet de Paul Celan
Sophie Vallas (Professeur, Aix-Marseille Université) au sujet de Paul Auster

Modération: Alexis Nouss, titulaire de la chaire Exil et migrations

Détails

Journée d'études

Mardi 10 décembre
17h - 19h30

FMSH | 54, be Raspail, Paris 6
Forum de la Bibliothèque laboratoire

Entrée libre

Ajouter à mon agenda

Journée d'études organisée par Alexis Nuselovici NOUSS dans le cadre de la chaire Exil et migrations.

Partager
Journée d'étude

Voir aussi