14 mars 2019

Violence, politique et religion en Amérique latine

Conférence | Jeudi 14 mars

La question des rapports entre violence, politique et religion en Amérique latine demande à être située dans une perspective historique, ponctuée par la Conquête et la période coloniale, les Indépendances puis les Réformes libérales au XIXe siècle, la Révolution mexicaine et les régimes national-populaires au XXe siècle.

La conférence se centrera sur deux moments récents.

Le premier correspond, d’une part, à la Révolution cubaine et au développement de mouvements révolutionnaires d’inspiration socialiste, et, d’autre part, à l’aggiornamento de l’Église catholique qui culmine dans le Concile Vatican II, et donne naissance à la théologie de la libération et aux communautés ecclésiales de base. Certains secteurs de ce dernier courant s’engagent dans les guérillas, pendant que des parties des hiérarchies catholiques et protestantes pactisent avec les régimes militaires.

Le moment actuel, celui du début du XXIe siècle, se caractérise en particulier par la mondialisation culturelle, les migrations transnationales massives, l’urbanisation généralisée et une montée de populismes alimentés, entre autres, par des courants évangéliques. Il est aussi marqué par une mutation des violences, sous l’effet du trafic de drogue et du crime organisé, ainsi que des politiques censées leur faire barrage.  Dans ce contexte et spécialement dans le cas mexicain se développent des phénomènes religieux de trois ordres : l’émergence de nouveaux cultes et de saints populaires liés à la situation de vulnérabilité ; le langage para-religieux de groupes liés au crime organisé ; les réactions des instances ecclésiales de solidarité avec les victimes et des mouvements pour la paix et la fin des violences.

Intervenant

Hugo José Suarez est sociologue, chercheur à l'Université nationale autonome du Mexique (UNAM), actuellement professeur invité à l'Institut des hautes études de l'Amérique latine (IHEAL) de l'Université Sorbonne nouvelle-Paris 3. Parmi ses nombreuses publications : Hacer sociología sin darse cuenta (2018), Creyentes urbanos (2015), Un sociólogo vagabundo en Nueva York (2015), Bolivie : la révolution démocratique (2015).

Détails

Conférence

Jeudi 14 mars 2019
15h - 17h

Salle A3-35
FMSH | 54, bd Raspail, Paris 6

Entrée libre

Ajouter à mon agenda

Conférence de la Chaire Destins mondiaux de l'Amérique latine, organisée en partenariat avec le Centre de recherche et de documentation de l'Amérique latine (IHEAL- Université Sorbonne nouvelle).

 

Partager