Dialogue entre Fernando Henrique Cardoso et Alain Touraine

L'ordre contre la démocratie

La transition démocratique qui s’est opérée en Amérique latine dans les années 1980 et 1990 avait trouvé dans le Brésil une de ses illustrations les plus complexes et les plus accomplies. Avec les doubles présidences de Fernando Henrique Cardoso et de Lula le pays semblait suivre une courbe ascendante alliant stabilité politique, progrès social et insertion prometteuse dans la globalisation, malgré la corruption et les violences. La courbe s’est inversée et l’élection de Jair Bolsonaro projette le Brésil dans le tsunami planétaire des nationalismes autoritaires qui, avec une grande brutalité, remettent en question la démocratie.

Depuis plus de cinq décennies, Fernando Henrique Cardoso et Alain Touraine entretiennent un dialogue sur les questions de la démocratie, des acteurs sociaux, politiques et historiques, des droits humains, de la dépendance et de la globalisation. Ils proposent ici de réexaminer ces questions dans un contexte bouleversé et devant un horizon très incertain, à la lumière de la réflexion menée par Alain Touraine dans son dernier ouvrage, Défense de la modernité (Éditions du Seuil).

 

À propos des intervenants


Fernando Henrique Cardoso, président de la République du Brésil entre 1995 et 2003, est aussi un sociologue de renommée mondiale. Il est notamment l’auteur (avec Enzo Faletto) de l’un des livres les plus marquants des sciences sociales latino-américaines : Dépendance et développement en Amérique latine (1969).

Alain Touraine est directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). L’ensemble de son œuvre constitue une sociologie de l’action, des mouvements sociaux et du Sujet. L’Amérique latine a occupé et continue d’occuper une place majeure dans sa pensée et dans sa vie.

Alain Rouquié est universitaire et diplomate, ambassadeur de France au Brésil de 2000 à 2003. Il est aujourd'hui président de la Maison de l'Amérique latine.

 

Et aussi


Partager