Docteur en Sociologie (EHESS / Université de Buenos Aires, 2004), Diplôme d’Études Approfondies à l’EHESS (1998), Licence en Sociologie à l’Université de Buenos Aires (1996), Verónica Giménez Béliveau est chercheuse au CONICET, depuis 2006, et professeur à l’Université de Buenos Aires, où elle enseigne la recherche sociale des faits religieux pour sociologues. Elle a été Posdoctoral Fellow à l’Université de California (Berkeley) auprès de l’Institute for the Study of Social Change, Adjoint professor auprès de la School of Internacional and Public Affairs, (SIPA), Columbia University of New York, où elle a présenté le Séminaire : « Catholicism and Democratization in Latin America. Rethinking the articulation between religion and politics in Southern Cone » (2008). En France, Verónica Giménez Béliveau a été Professeur invitée IHEAL-Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 – Chaire Pablo Neruda (2011-2012), Professeur invité auprès de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS, Paris, 2013), et Directeur d’études associée à la Maison des sciences de l’homme (2016). En Argentine elle a été professeur invitée auprès des universités de La Pampa (2009), Santiago del Estero (2011), Villa María (2015) et Rosario (2016), où elle a organisé des séminaires doctoraux.

Ses domaines de recherche concernent les dynamiques sociales et religieuses du catholicisme contemporain, les caractéristiques des croyances en Amérique latine, l’articulation entre santé et religion, les formes de constitution des identités et les mobilités des groupes religieux. Récemment elle a entamé ses recherches sur l’exorcisme dans le terrain catholique.

Projets de recherche

  • 2017-2020 :  « Dynamiques sociales du catholicisme : santé, politique et territoire », CONICET.
    CEM / MSH : Séminaire Anthropologie des Religions Globales, avec Erwan Dianteill.
  • 2016-2019 : Directrice du Projet PICT 2015-2016. « Expressions du Catholicisme, Évangélisme, Judaïsme et Islam en Argentine et les frontières du Mercosur ».
  • 2016-2019 : Directrice du Groupe de Travail international CLACSO « Religion, néolobéralisme et postcolonialité ».
  • 2012-2014 : Directrice du projet « Dynamiques transnationales de la construction identitaire de groupes migrants et religieux (Argentine, 2011-2015) ».

Bibliographie

  • “Somos cuerpo, alma y espíritu”: Persona, enfermedad y procesos de sanación y exorcismo en el catolicismo contemporáneo en Argentina. Salud Colectiva, [S.l.], v. 14, n. 2, p. 161-177, july 2018 (avec FERNÁNDEZ, Natalia Soledad.).
  • “Terapéuticas católicas, males modernos. Procesos de sanación y exorcismo en Argentina”, Sociedad y Religión 47, junio 2017.
  • “Movilización política, memoria y simbología religiosa. San Cayetano y los movimientos sociales en Argentina”, Revista Latinoamericana de Investigación crítica, CLACSO, año IV, número 6, enero-julio 2017. (co-auteur Marcos Andres Carbonelli).
  • Católicos militantes. Comunidad, sujeto e institución en el catolicismo en Argentina 1990- 2003, Buenos Aires, Eudeba, 2016.
  • “Vidas militantes: trayectorias, saberes y éticas en el Movimiento Misioneros de Francisco”, co-auteur avec Marcos Andrés Carbonelli, Revista de ciencias sociales, segunda época No 30, primavera de 2016, pp. 85-109.
  • “Misioneros de Francisco en Caacupé: el viaje y los objetos de culto a través de la etnografía de una peregrinación político-religiosa”, co-auteur avec Marcos Andrés Carbonelli, Debates do NER, Porto Alegre, ano 17, n. 29, p. 329-359, jan./jun. 2016.
  • “Militantes de Francisco. Religión y política en tiempos del papa argentino”, co-auteur avec Marcos Andrés Carbonelli, Nueva Sociedad 260, noviembre- diciembre 2015, pp. 53-66.
  • “Francisco. Escalas y politicidades de la relación del papa con los latinoamericanos”, Revista Caminos 76- 77, 2015, pp. 4-14.
  • “What do Argentine people believe in? Religion and social structure in Argentina”, co-auteur avec Juan Esquivel y Fortunato Mallimaci, Social Compass 63 (1) (2016).
  • “Hay que luchar para trabajar, escribir y pensar en el propio idioma”: sociología de la religión en francés”. Entrevista a Danièle Hervieu-Léger, Sociedad y Religión 43, Vol XXV, (2015), pp. 146-168