21 novembre 2018

Est-il raisonnable d’être rationnel ? Le cas de la gestion d’actifs

5e édition du colloque scientifique SMA - FMSH - Mercredi 21 novembre

Depuis 2009, pour réfléchir aux causes de la crise de 2008 et en éviter une nouvelle, des chercheurs issus de plusieurs disciplines, mobilisés à l’initiative d’Hubert Rodarie et coordonnés par Christian Walter, croisent leurs travaux dans le but de questionner les présupposés théoriques des modèles de risque qui ont rendu certaines pratiques professionnelles et certaines normes financières ou légales inefficaces voire dangereuses.

L’objectif global de cette initiative est de réfléchir aux adaptations du cadre conceptuel pour bâtir une régulation plus sûre, afin de rendre le système économique et financier moins fragile et plus adapté à une croissance de long terme.

Cette initiative prend la forme de colloques organisés dans le but d’instaurer un double dialogue, d’une part, entre des professionnels de l’industrie et du commerce et des professionnels de la recherche dans plusieurs disciplines, et d’autre part, entre disciplines.

À l’heure où le destin de la construction européenne et de la puissance publique dans les Etats européens semble fortement lié au fonctionnement de l’économie financiarisée qui sous-tend l’activité humaine, il importe de comprendre dans quel processus s’inscrit la normalisation des comportements individuels vis-à-vis du risque financier. Dans le cadre de ce cinquième colloque, on cherchera, ainsi, à comprendre comment et pourquoi la mise aux normes des comportements individuels par une forme spécifique de rationalité est devenue un enjeu majeur pour la régulation financière. Plus précisément, on examinera comment une représentation scientifique, la théorie du choix rationnel, se diffuse auprès des professionnels et on analysera ensuite quelles en sont les conséquences pour les marchés financiers.

À l’occasion de ce colloque, le réseau (Think Network) CHRONOS sera lancé officiellement. Ce Think Network, réseau international de réflexion et de production de contenus rassemblera des professionnels de l’industrie, du commerce et de la recherche pour travailler à la mise en place d’une régulation socialement responsable et durable.

Colloque co-organisé par Christian Walter, titulaire de la chaire Ethique et Finance du Collège d’études mondiales de la FMSH, membre associé à l’ISJPS, Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne, UMR 8103 (CNRS-Panthéon Sorbonne), Hubert Rodarie, directeur général délégué du groupe SMA et Emmanuel Picavet, professeur d’éthique appliquée, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, directeur du Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne, ISJPS, Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne, UMR 8103 (CNRS-Panthéon Sorbonne).

 


Programme | Mercredi 21 novembre

Auditorium de Cap SMA | 8 rue Louis Armand, Paris 15

14h Accueil

14h30 Introduction
| Patrick Bernasconi, président du Conseil économique, social et environnemental et président de SMAvie

| Hubert Rodarie et Christian Walter
Les enjeux du colloque : pourquoi aborder la théorie du choix rationnel ?

15h-16h15 1ère session - Imposer la théorie du choix rationnel (TCR) : paternalisme rationnel et contraintes de rationalité
| Michel Piermay, président de Fixage
Quelle rationalité dans les appels d’offre en gestion financière ?

| Mikael Cozic, maître de conférences en philosophie des sciences, de la connaissance et du langage, département de philosophie de l’université Paris 12, Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques (Paris I, CNRS & ENS Ulm) et département d’études cognitives (ENS Ulm)
Les dispositifs de rationalisation des comportements individuels

| Sébastien Lalevée, directeur général, Financière Arbevel
La gestion fondamentale : rationalité de la gestion irrationnelle

16h30-18h 2e session – Critiquer la TCR : un éclairage pluridisciplinaire
| Olivier Le Courtois, professeur, EM Lyon
Théorie du choix rationnel et théorie des perspectives : un exemple

| Cyril Hédoin, professeur des universités en sciences économiques, laboratoire REGARDS (EA 6292), université de Reims Champagne-Ardenne
Rationalité et théorie des préférences révélées : la critique d’A. Sen

| Christian Schmidt, professeur émérite, université Paris-Dauphine, président de l’association européenne de neuroéconomie.
Les pièges mentaux des choix rationnels

Conclusion et questions-réponses

Cocktail dans le foyer de l’auditorium

Détails

Colloque

Mercredi 21 novembre 2018
14h00-18h30

Auditorium de Cap
SMA | 8 rue Louis Armand, Paris 15

Inscription avant le 14 novembre

Ajouter à mon agenda

Partager