25 octobre 2018

Une décennie de mouvements sociaux en Tunisie. Bilan et perspectives

Conférence - Jeudi 25 octobre

Conférence de l'initiative de recherche Mouvements sociaux à l’âge global de Geoffrey Pleyers

Mounir Saidani présentera le rapport consacré aux mouvements sociaux qu’il vient de publier pour le Forum Tunisien des Droits Economiques et Sociaux. Sur la base de l'analyse des évolutions d’une douzaine de mouvements sociaux en Tunisie durant la dernière décennie (2008-2018), ce rapport dresse un portait des contextes, acteurs, pratiques et modes de fonctionnement des mouvements sociaux en question.

Le point de départ de l'analyse est un essai de délimitation du moment historique de la sortie d'un modèle "ancien" qui avait prévalu jusqu'à la fin des années 1990, débuts des années 2000 et la progression vers un nouveau modèle de plus en plus proche des caractéristiques "communes" des mouvements sociaux dits de type nouveaux.

Seront passés en revue des exemples de mouvements qui vont des "Protestations contre la Soif" (été 2012) aux compagnes "Manich M'smeh" ("Je ne pardonne pas", contre La loi dite de la "Réconciliation Nationale", 2015-2017) et "Fach Nestannaow" ("Qu'attendons-nous?", conte la loi du Budget de l'État pour l'année 2018, décembre 2017-janvier 2018), en passant par des mouvements tentant d'instaurer des projets d'économie sociale et solidaire ("Association pour la Protection du Palmeraie de l'Oasis de Jemna", 2011-2017).

L'exposé montrera l’extrême diversité des acteurs (villageois(es) de tous âges, jeunes diplômé(e)s sans travail, ancien(ne)s syndicalistes du mouvement estudiantin, jeunes citadin(e)s hautement cultivé(e)s, dont des cyberactivistes, artistes-agitateurs/agitatrices, jeunes partisans exerçant à titre individuel indépendant, ...). Le modèle d'analyse que Mounir Saidani est parvenu à monter et à mettre en oeuvre montrera, outre la variété des actions, que le cycle de protestation que traverse la Tunisie sociale depuis une décennie repose sur l'enchevêtrement de trois faits :

  • des processus individuels et collectifs de construction-déconstruction-reconstruction identitaire,
  • des réseautages en rhizomes  réels et virtuels,
  • des mobilisations auto-reproductives, successives et en boules de neige.

Télécharger le rapport de recherche sur les mouvements sociaux en Tunisie (en arabe).

 

Intervenant

Mounir Saidani, Université Tunis El Manar

 

Et aussi

Les conférences de l'initiative de recherche Mouvements sociaux à l’âge global proposent des analyses de mouvements sociaux du Sud de la planète ou de régions qui sont généralement peu visibles dans le champ sociologique, comme l’Europe de l’Est, dans l’objectif de mieux intégrer les chercheurs, analyses et acteurs de ces régions dans la construction d’une perspective globale multi-située sur les mouvements sociaux et les défis de la démocratie en cette période troublée.

Détails

Conférence

Jeudi 25 octobre
18h-20h

Salle A3-50
FMSH | 54, bd Raspail, Paris 6

Entrée libre

Ajouter à mon agenda

Partager
Conférence