09 mai 2017

Une histoire de la santé mondiale

Interventions dans la vie des autres peuples

Séance du séminaire Anthropologie et santé mondiale

Invités : Randall Packard, Johns Hopkins University, USA

Les processus de mondialisation de la santé à l'œuvre depuis trois décennies dessinent un espace intellectuel, économique et politique sensiblement différent de celui de la santé publique internationale d'après guerre. Cette dernière était en effet dominée par les programmes d'éradication des maladies infectieuses et le rôle des États-nations et du système d'organisations onusien. La santé mondiale contemporaine (global health) en diffère par les acteurs, les cibles d'intervention, les outils : elle donne une place essentielle à la construction des marchés de biens médicaux et aux régulations par les acteurs de la société civile, mais aussi aux co-morbidités entre maladies infectieuses et chroniques, à l'intervention thérapeutique, à la gestion des risques, à la santé comme instrument d'un développement dit communautaire, et au déploiement de nouvelles modalités de surveillance et de prévision épidémiologique.

Elle apparaît bien différente selon qu'on l'examine à l'échelle de ses infrastructures telles les grandes organisations (OMS, Banque mondiale, Fondation Gates), au niveau des savoirs, ou à celui des anticipations générées par les pratiques et projets locaux.  Ce séminaire combinera des approches historiques, sociologiques et anthropologiques, pour examiner ces processus de mondialisation et les dispositifs qui les caractérisent : partenariats public-privé, fondations, « communautés » locales ; cancers, « maladies non transmissibles » ; prévention des risques, « Monitoring and Evaluation », etc.

Le séminaire portera une attention privilégiée aux infrastructures et aux dynamiques contemporaines de production de connaissances, d'intervention diagnostique et assurancielle, et d’innovation thérapeutique, ainsi qu’à leurs géographies en Afrique, Asie ou Amérique latine, souvent très éloignées des schémas de transfert Nord-Sud insistant sur la dépendance technologique. On mettra l’accent sur l’analyse des formes locales prises par la santé mondiale dans les pratiques quotidiennes.

Pour plus d'informations

Détails

Salle AS1_24 (1er sous-sol) | 54 bd Raspail | 75006 Paris

mardi 9 mai 2017 | 14h-17h

Accès libre

Ajouter à mon agenda

Partager
Séminaire

Voir aussi