Sauver les migrants, est-ce de l’humanitaire ?

Vidéo du séminaire de la Chaire Exil et migrations avec SOS Méditerranée et l'IRIS

Le séminaire du 27 mars a réuni le titulaire de la Chaire Exil et migrations Alexis Nuselovici, des responsables de l’association SOS Méditerranée et des chercheurs spécialistes de la question de l’humanitaire de l'IRIS. 

"Peut-on dire que l’intervention auprès des migrants, avec pour cas d’étude leur sauvetage en mer tel que pratiqué par SOS Méditerranée, relève de l’humanitaire, quelle qu’en soit la définition (juridique, philosophique ou militante) ?

Certes, il s’agit d’une action dont les motifs dépassent le politique pour se nourrir de l’éthique mais elle ne revendique pas un droit d’ingérence territoriale puisqu’elle est effectuée dans les eaux internationales et, en outre, elle vise tous les migrants, sans distinction d’appartenance nationale ou ethnique".

Partager