Documédialité

Nouvelles formes d’archivation et de classification de la production en SHS

Le groupe de réflexion "Documédialité" a pour objectif d’élaborer de nouvelles formesd’archivation et de classification de la production en SHS, celle-ci excédant de plus en plus la seule dimension du livre pour dialoguer de manière très productive avec les médias. Parallèlement, il travaillera à l’élaboration de nouveaux critères et algorithmes finalisés à la documentation et à l’évaluation de l’impact de la recherche dans le domaine des SHS.

Quatre niveaux théoriques

la trace | le document | l’archive | le medium

La trace est le niveau le plus général, à partir duquel s’irradient les mémoires et les transmissions ;
Le document est une trace produite dans le cadre de l’institution ;
L’archive est un système de documents et de traces ;
Le medium rend l’archive accessible et consultable grâce à la médiation d’interfaces,  de  médias  justement,  qui,  comme  dans  le  cas  du  Web, prennent elles-mêmes la forme d’archive.

Ces notions, dont il faudra étudier si elles relèvent de constructions historico-culturelles ou bien de formes universelles, seront mises à  l’épreuve à travers des cas d’étude.

Projets de recherche

Ce groupe de réflexion s’inscrit dans le cadre du projet de  recherche  de  Maurizio  Ferraris  sur  les  nouvelles formes de documentalités.Les réflexions menées au sein du groupe Documédialité contribueront également au développement du projet d’espace numérique expérimental que la FMSH est en train de développer en vue de son retour sur le  boulevard Raspail.
Pensé comme un espace technologique et humain, ce projet de création et de renouveau des rapports, autant entre les humains eux-mêmes, qu’entre ces derniers et le savoir, oblige à réfléchir aux nouveaux rapports entre local et global : lieu matériel, et pourtant dématérialisé par son accès aux réseaux, il accède à une dimension globale et proprement utopique.
Quelle est alors la plus-value de cette dimension « locale » et en quoi cela devrait-il pousser le chercheur à se rendre sur place ? Quels sont les rapports entre ce « lieu » et une nouvelle configuration du savoir ainsi qu’une nouvelle dynamique de l’apprentissage ?

Nouvelles formes de documentalité

Depuis  le  mois  d’octobre  2015, le Collège d’études mondiales de la Fondation Maison des sciences de l’homme a confié au philosophe Maurizio Ferraris un projet de recherche sur les nouvelles formes de documentalités.
L’auteur de T’es où ? Ontologie du téléphone mobile et de Ame et I-Pad, formé par la phénoménologie et l’herméneutique, poursuit les réflexions ouvertes par Jacques Derrida sur la trace et sur l’archive afin de les repenser en lien avec leurs applications technologiques actuelles.

Espace numérique expérimental

Construit  autour  des  évolutions  du  document  scientifique,  l’espace expérimental de médiation scientifique de la FMSH proposera des services innovants et expérimentaux d’accès à la connaissance. Lieu d’échanges, d’initiations et d’observations, ce projet est l’occaison de mener une réflexion sur les lieux et les espaces, sur les attentes des communautés scientifiques et sur les matériels informatiques. Le projet qui prendra pied au 54 bd Raspail est mené en lien étroit avec le Grand Equipement Documentaire.
 

Responsables

Chercheurs associés

Focus

https://www.canal-u.tv/producteurs/fmsh/college_d_etudes_mondiales/seminaires_coolques_et_conferences_du_college/colloque_total_mobilization

Vidéos du colloque Total mobilization

Colloque organisé les 15, 16 et 17 octobre 2015 à la Fondation...

Retrouvez les vidéos du colloque sur la Chaine Canal-U

http://www.fmsh.fr/fr/college-etudesmondiales/27641

Dans la toile du Web

Journée d’étude organisée dans le cadre de l'initiative Do...

Journée d’étude organisée le 11 octobre 2016 à l’occasion de la parution du livre de Maurizio Ferraris ...