23 juin 2016

Les nouvelles technologies entre utopie et dystopie

Séminaire de synthèse

Les participants, les animateurs et des personnalités invitées se réuniront pour une réflexion collective autour des questions qui auront émergé lors des quatre séances du séminaire.

La demi-journée se clôturera par la projection et la présentation du court-métrage dystopique "The Glass Fortress" par son réalisateur, Alan B.

La lecture des ouvrages d’anticipation sociale comme "Nous autres" d'E. Zamiatine, "Le Meilleur des Mondes" d'A. Huxley ou encore "1984" de G. Orwell nous permet de réfléchir aux conséquences de l’utilisation de nouvelles technologies dans des domaines comme la biomédecine, l'information et la communication qui sont en train de profondément modifier notre cadre de vie et nos comportements.
Les progrès récents réalisés dans des domaines comme la procréation médicalement assistée, les transplantations, la compréhension du cerveau ou les manipulations génétiques permettent aujourd'hui de résoudre des problèmes médicaux qui étaient de l'ordre du rêve il y a quelques dizaines d'années. Cependant, ces avancées scientifiques posent également de graves problèmes éthiques qui souvent encore ignorés du grand public.
Car, que vont devenir la reproduction humaine et la parentalité alors que prolifèrent dans le monde des banques de gamètes et des entreprises qui louent les services de femmes prêtes à faire des enfants pour d’autres? Verra-t-on bientôt des grossesses en laboratoire? Que sera alors l'être humain de demain conçu et développé hors d'un utérus maternel, dont le génome pourra être modifié, dont les organes défaillants pourront être remplacés ou auquel on pourra implanter des neuro-stimulateurs pour modifier le fonctionnement de son cerveau?
Les pères fondateurs d'Internet avaient rêvé un système de circulation de l'information et de la communication qui appartienne à ceux qui l'utilisent. Ils voulaient développer une nouvelle forme de démocratisation de l'information. Aujourd'hui, on assiste à une concentration de l'information par les majors de l'économie numérique et on observe que la fascination pour la technologie et sa banalisation tendent à faire oublier leur impact potentiel sur les libertés individuelles et notre futur.
Car que seront demain nos libertés alors que notre courrier électronique peut aujourd'hui être lu et nos conversations téléphoniques écoutées par des agences spécialisées comme la National Security Agency (NSA) américaine? Qu’en sera-t-il de notre liberté de nous déplacer alors que nous sommes en permanence géo-localisables grâce
 à nos téléphones portables ou nos cartes de crédit?
 Que va devenir notre intimité alors qu'elle peut être connue de tous sans notre consentement? Notre vie va-t-elle être organisée et régulée par l'intelligence artificielle?
Loin de s’opposer aux avancées de la science et des technologies, le séminaire se propose d'explorer les conséquences sociales, humaines et éthiques
de l’utilisation parfois non contrôlée de certaines technologies dans des domaines comme le numérique et la biomédecine. Une évolution qui peut actuellement faire craindre un monde déshumanisé dominé par la technologie comme l'ont imaginé les auteurs de la littérature dystopique. Entre craintes et espoirs, la raison l'emportera-t-elle sur la passion?
 

Equipe

Jean-Daniel Rainhorn, Collège d'études mondiales
Imma Tubella, Collège d'études mondiales


Programme

14h00 : Introduction / JD Rainhorn

14h10/15h40 : Table Ronde 1 : La médecine connectée : Le Big data et la préservation de l'intime.

(animation : JD Rainhorn)

  • René Frydman, Professeur de Gynécologie-Obstétrique, Paris
  • Georges Uzbelger, IBM-France, Paris
  • Jean-Jacques Bonamour du Tartre, Psychiatre, Paris.

15h40/16h00 : Pause café

16h00/17h30 : Table Ronde 2 : Les technologies de l'information et de la communication (TIC) : Menace ou liberté ?

(animation : I Tubella)

  • Vidéo de Vint Cerf, Vice-president et Chief Evangelist de GOOGLE
  • Manuel Castells, Professeur de sociologie, Université de Californie (Berkeley)
  • Un membre de Futur Noir
  • Caroline Thiriot

17h30 : Présentation du court métrage dystopique  "The Glass Fortress" par son réalisateur, Alan B.

17h40 : Projection de "The Glass Fortress".

18h10 : Conclusion / I Tubella

Détails

Lieu : Le France
Localisation : Salle CNRS 638

Ajouter à mon agenda

Partager
Séminaire