27 janvier 2014

L’invention de la globalisation par les sciences sociales

Séminaire de recherche du Collège d'études mondiales avec Stéphane Dufoix.

La globalisation existe-t-elle ?
Comment peut-on expliquer le succès du mot “globalization” à partir du début des années 1990 sinon par l’émergence d’une nouvelle configuration ? Toutefois, la configuration en question n’est peut-être pas celle à laquelle on pense en premier lieu. L’hypothèse de départ du travail en cours est la suivante : la popularisation du terme est moins liée à une transformation fondamentale des structures mondiales qu’à l’acceptation quasiment unanime, notamment dans le domaine des sciences sociales, d’un nouveau “monde” demandant à être expliqué et compris. Selon cette hypothèse, la globalisation est moins une description réaliste d’une réalité donnée que le succès d’un cadre épistémique “formatif” labile, un macro-scenario selon les termes d’Ulf Hannerz, permettant à différents acteurs du champ mondial des sciences sociales de revendiquer une définition différente du monde en train de naître tout en revendiquant la nécessité de mettre en œuvre une nouvelle science susceptible de rendre compte du nouveau “monde”.


Détails

Lieu : Le France
Localisation : Salle 3
Ajouter à mon agenda

Partager
Séminaire