Equité dans les environnements économiques intertemporels risqués

Le projet de recherche EquiRisk, porté par Stéphane Zuber (CERSES, CNRS-Université Paris Descartes, et FMSH-Collège d’Etudes Mondiales – chaire « Économie du bien-être et de la justice sociale », Marc Fleurbaey), a été retenu par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) au titre du programme " "Inégalité – Inégalités" (INEG)", édition 2012.

L'équité est un concept multidimensionnel qui met en jeu la comparaison de différents aspects du bien-être. Cela est encore plus vrai dans nos sociétés du risque, où l'équité doit être évaluée dans différents scénarios possibles ou probables, et sur de longues périodes. L'enjeu du projet RiskIEE est de développer des méthodes et outils d'évaluation qui agrègent de façon cohérente différentes dimensions du bien-être dans des environnements économiques risqués afin de pouvoir juger de l'équité des situations individuelles.
Pour cela nous utiliserons le cadre proposé par la théorie du choix social équitable qui propose de fonder l'agrégation de différentes dimensions sur les préférences individuelles. Il s'agira tout d'abord d'en approfondir les fondements en appliquant la méthode sur des données et en comprenant mieux la formation et l'évolution des préférences. Il s'agira ensuite de répondre aux problèmes propres des situations mettant en jeu des risques. Le problème est de savoir quelles préférences prendre en compte alors et comment les agréger entre différents « états du monde ». Une fois ce problème résolu à un niveau très général, notre projet étudiera deux problèmes plus particuliers : le changement climatique et la longévité. Le changement climatique pose la question de l'équité entre générations alors que le nombre même de générations futures est inconnu et que des catastrophes peuvent injustement frapper celles-ci. La longévité pose la question de savoir si les inégalités de revenu ou de statut social se cumulent avec des inégalités sur la durée de vie. Dans les deux cas, le projet aura à cœur d'étudier les politiques publiques qui peuvent être mises en place pour réduire les différentes sources d'injustice.

Les résultats du projet RiskIEE nourriront une plateforme internet et des publications au fur et à mesure de l’avancement du projet. Un séminaire sera également mis en place pour discuter avec des chercheurs extérieurs venant de différentes disciplines de l'aspect multidimensionnel de la notion d'équité et des questions particulières posées par l'existence de risques. Une synthèse finale sera opérée lors d’un colloque international de clôture du projet regroupant différents spécialistes des sciences. Une communication des résultats du projet RiskIEE en direction des responsables publics et des agences internationales sera développée, à travers notamment la participation d'un des membres du groupe à la rédaction du prochain rapport du GIEC.

Pour en savoir plus sur le projet : http://equirisk.hypotheses.org/the-project

Retrouvez l'actualité de l'ANR EquiRisk sur : http://equirisk.hypotheses.org/

 

Equipe

Projet porté par Stéphane Zuber (CERSES, CNRS-Université Paris Descartes, et FMSH-Collège d’Etudes Mondiales)