Sociologie du conflit

Séminaire général de Michel Wieviorka et Hervé Le Bras

Dès l’Antiquité, la politique démocratique a opposé les pauvres aux riches. C’est le thème central de La politique d’Aristote, celui de l’Histoire florentine de Machiavel où le popolo minuto fait face au popolo grasso, celui de Marx avec les prolétaires dressés contre les bourgeois. Or depuis une vingtaine d’années, les pauvres ne s’opposent plus aux riches mais aux plus pauvres qu’eux, les migrants, bien que la xénophobie ne soit pas pire que par le passé et que les écarts de richesse s’accentuent. Le séminaire interrogera cet étrange changement par lequel les migrations sont devenues une question politique majeure en France et s’intéressera à des cas analogues à l’étranger et à d’autres époques. Interviendront des responsables d’institutions traitant des migrations, des sociologues et des philosophes politiques français et étrangers.

Axes de recherche

Analyser les défis principaux qui attendent les sciences humaines et sociales et contemporaines, en général, avec le souci :

  • de « penser global » tout en articulant les niveaux d’analyses
  • de circuler entres élaboration théorique et connaissances concrètes
  • de mettre en dialogue des orientations intellectuelles différentes
  • et de fonctionner réellement sur le mode du séminaire et par conséquent d’ouvrir des chantiers et des pistes plutôt que de présenter des résultats acquis de longue date.

Informations pratiques

  • Mercredi de 11h00 à 13h00
  • Salle A3-35 (3e étage) | 54 bd Raspail 75006 Paris
  • Entrée libre

 

Focus

Sociologie du conflit

Séminaire - Mercredi 7 novembre
Ouverture du séminaire par Hervé Le Bras et Michel Wieviorka. Dès l’Antiquité, la politique démocratique a opposé les pauvres aux riches. C’est le thème central de La politique d’Aristote, celui de l’Histoire florentine de Machiavel où le popolo minuto fait face au popolo grasso...